Huis-clos

Avis sur Les 8 Salopards

Avatar David Riv
Critique publiée par le

Le film commence sur de beaux paysages enneigés accompagnés d'une musique simple. Le blizzard monte, les notes donnent une ambiance plus tendue puis, écran noir et longue basse. L'écran affiche alors "le huitième film de Quentin Tarantino". Du pur génie.
L'ambiance est posée dans ce générique et la musique y est une part essentielle. Tout au long du film elle tient un rôle majeur. Beaucoup plus simple que dans les précédentes oeuvres de Tarantino, cette subtilité m'a paru bien plus intéressante, un peu comme ce qu'a pu faire Kubrick notamment dans Shining. Bande son et montage frôlent donc la perfection.
Outre ces aspects quelque peu techniques, je n'ai pu m'empêcher de rapprocher les 8 salopards de Reservoir Dogs. Bien que ce premier film qui faisait office de chef-d'oeuvre ne soit pas ici égalé, Tarantino renoue avec une certaine sobriété (dans la mesure du possible avec le bonhomme) pour retrouver une narration travaillée. Découpé en chapitres, le film est d'une clarté absolue rompant quelque peu avec un film comme Kill Bill. Les dialogues sont toujours aussi savoureux et le casting choisi est absolument un régal. La mention spéciale revient à Tim Roth qui campe un "Hangman" anglais fabuleux.
J'ai vraiment été très agréablement surpris par ce film dont les échos qui m'étaient revenus n'avaient pas été encourageants.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 126 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de David Riv Les 8 Salopards