Comme ils chavirent dans l'océan des peines

Avis sur Les Ailes du désir

Avatar navght
Critique publiée par le

Damiel et Cassiel, paradoxalement à leur nature d'ange contemplant le monde des hommes, sont deux personnages sous-puissants, condamnés à subir le spectacle de la détresse humaine. Leurs attraits divins sont évincés pour laisser place à deux hommes simples, invisibles, impuissants face au monde miséreux qui les entoure.

Les Ailes du désir à cette particularité de flotter avec pureté dans les mouvances troubles des hommes, dans leurs pensées et d'en délivrer la vision la plus passionnelle qu'il pouvait délivrer. Il ne fait pas l'analyse ou la critique de la souffrance, mais le simple constat, en narrant les pensées de divers personnages, de tous les personnages, de tous les hommes. Il en délivre une solution, la solution qui illuminera(d'où l'apparition à la couleur) le destin des hommes qui suffoquent, celle de la compassion. C'est alors qu'un des deux anges, n'en pouvant plus de son impuissance, décide de devenir humain pour rendre en aide à la femme qu'il a observée pendant tant de temps. Il vend la seule chose qui faisait de lui un ange ; son armure, sa protection, sa barrière contre les peines humaines. Il décide de devenir vulnérable dans le monde où la misère règne, pour sauver le peu
qu'il peut sauver.

C'est là que Les Ailes du désir témoigne avec une profonde humanité d'un monde où les êtres se débattent, malgré le courant, pour trouver leurs parcelles d'espoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 48 fois
3 apprécient

navght a ajouté ce film à 1 liste Les Ailes du désir

Autres actions de navght Les Ailes du désir