Affiche Les Cheyennes

Critiques de Les Cheyennes

Film de (1964)

  • 1
  • 2

L’adieu par les armes.

Le recours à la voix off n’est pas chez Ford une nouveauté. Toutefois, celle des Cheyennes a une importance capitale : elle explicite clairement le projet de porter à l’écran ce qui sera « considéré comme un détail de l’Histoire », à savoir le sort réservé aux populations indiennes. L’intention est on ne peut plus louable, particulièrement au regard d’une grande partie de la filmographie de... Lire la critique de Les Cheyennes

29
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Cheyenne Ford ever

J'ai la chance d'avoir pas trop loin de chez moi la "Maison de la Culture" de la ville de Namur (une petite ville belge) qui chaque année propose une programmation de Classiques du cinéma (pellicules prêtées par la Cinematek de Bruxelles) à raison d'un film toutes les deux semaines. "Seulement" ? diront certains. Plutôt pas mal moi je dis, pour une ville comme Namur où il ne se passe pas grand... Lire la critique de Les Cheyennes

27 16
Avatar Mr_Jones
7
Mr_Jones ·

Cheyenne de vie

Lassés de promesses non tenues et ne désirant pas finir leurs jours dans un désert, des Cheyennes entament une longue marche de retour vers leurs terres. Dernier western de Ford, son énergie d'antan n'est plus là pour la transmettre à son film qui est par moment terriblement monotone. Ça manque de Ward Bond et de Victor McLaglen, les pauvres ayant été déjà rappelés dans un monde meilleur.... Lire l'avis à propos de Les Cheyennes

17 11
Avatar raisin_ver
5
raisin_ver ·

Le chant du cygne

Ford est un vieux bonhomme, presque assez vieux pour être cloîtré dans le coin d'un studio (qui semble aussi loin que la Chine diront certains) et disparaître brutalement après ingestion de poison violent (en emportant avec lui l'âge d'or d'Hollywood qui agonisait depuis un moment). Mais encore assez jeune pour partir une dernière fois dans l'ouest Américain, pour effectuer son ultime mais... Lire l'avis à propos de Les Cheyennes

3
Avatar Lornithorynque
10
Lornithorynque ·

Les Cheyennes (1964)

Il s'agit d'un western en couleur d'une durée d'environ 2h20 et se déroulant dans les années 1878, 1880. Les Cheyennes vaincus par les blancs ont été déportés dans des réserves situées à 2000 km de chez eux, dans des régions désertiques sans gibier. Contrairement à ce qui leur avait été promis ils n'ont rien à manger et ils meurent de maladies sans être soignés. Le réquisitoire est très... Lire la critique de Les Cheyennes

9
Avatar greenwich
7
greenwich ·

Le crépuscule de la nation Cheyenne

Dernier film de John Ford, ce western est considéré par beaucoup de critiques comme un de ses meilleurs ; je serai plus nuancé là-dessus. Le film est certes le beau testament cinématographique d'un réalisateur exceptionnel qui a magnifié l'Ouest de façon héroïque et poétique, une fresque lyrique qui traite de la question indienne sans lourdeur et sans pathos. Il a décrit une communauté en... Lire l'avis à propos de Les Cheyennes

4 2
Avatar Ugly
6
Ugly ·

James Stewart est l'entr'cte le plus cool du monde.

Je dois dire que dans un premier temps, le flim me paraissait un peu mou : pas beaucoup d'action, une voix off un peu trop présente... et puis ça démarre quand même bien : au fil des bobines, les conflits se multiplient, la tension monte, les personnages se révèlent. Et puis cet entr'acte du tonnerre ! Je n'avais encore jamais vu ça dans un film, c'est franchement pas bête du tout ! J'avais... Lire la critique de Les Cheyennes

3 2
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Critique de Les Cheyennes par JimAriz

Les Cheyennes ou un dernier retour aux sources pour John Ford, grand western, Monument Valley etc... Avec tout de même une intention de se faire pardonner quelques débordements. En décidant de mettre les Cheyennes au centre de son film, d'adopter leur point de vue, le réalisateur phare de western se fait pardonner une vision parfois caricaturale qu'il avait des Indiens d'Amérique : tueurs,... Lire la critique de Les Cheyennes

4
Avatar JimAriz
7
JimAriz ·

Un Ford assez inégal

Le dernier western de John Ford et peut-être son plus ambitieux. En adoptant un côté pro-indien (l'un des films précurseurs de cet engagement), Ford tranche radicalement avec le côté manichéen qui régnait dans les précédents westerns et fait adopter un comportement très humain aux indiens, qui ressemblent ainsi aux blancs sur le fait que ceux-ci puissent éprouver des sentiments d'affection mais... Lire l'avis à propos de Les Cheyennes

2
Avatar Moorhuhn
7
Moorhuhn ·

John Ford et les indiens...

John Ford livre un énième western mais campe pour la première fois l'opinion des indiens. En 1964, John reste dans le contexte de la Nation étatsunienne pour montrer la douleur de ses pairs, les indiens. Vétéran de ce genre de film, il démontre tout antant son inconditionnelle griffe. Les autres vétérans, de l'autre côté de la caméra sont Sal Mineo, Arthur Kennedy, Caroll Baker, et bien sûr... Lire la critique de Les Cheyennes

Avatar brunodinah
4
brunodinah ·
  • 1
  • 2