un Full Metal Jacket soft rencontre le Lagon Bleu soft aussi...

Avis sur Les Combattants

Avatar PierreAmo
Critique publiée par le

Mercredi 25/01/17 20h, je viens de le finir. J’aime tant ses décors que via internet je regarde où il a été tourné (merci le journal SudOuest) :
« Le film se déroule entièrement en Aquitaine (il a reçu le soutien de la Région). À quelques exceptions près, le tournage, qui a duré sept semaines, s’est déroulé dans un ordre chronologique, des Landes à la Gironde, en passant par le delta de la Leyre, et le Béarn. L’équipe s’est installée à Mimizan, Lit-et-Mixe et Biscarrosse, puis à Pau, à Pissos, enfin à Lacanau, Maubuisson et Langon. »

Première partie : Boy meets girl ; Le garçon rencontre la fille (qui est un peu un garçon manqué).
Le garçon vient de perdre son père, il travaille avec son frère à la menuiserie familiale qu’ils ont repris et continué à faire (sur)vivre.
Pour avoir une bouée de bain allongée kakie gratis, le garçon visite une caravane de promotion de l’Armée de Terre qui invite les jeunes à s’engager.
Le garçon rencontre la fille pour la première fois dans un concours de lutte organisé sur la plage par les militaires.
Elle le battait jusqu’à qu’il triche en la mordant.
Il la revoit : elle est la fille de clients qui lui ont commandé un abris de jardin.

Elle aurait sans doute préféré un abris anti-atomique car elle pense que la fin du monde n’est pas loin. Comme le jeune Woody Allen dans Radio Days..."pourquoi faire ses devoirs si l'espace et les galaxies sont en expansion permanente et le monde va finir" ^^
Elle veut se préparer.
Elle rêve d’un stage de survis en conditions extrêmes.
Elle s’inscrit à une préparation militaire.
Il la rejoint.

Deuxième partie : Full metal Jacket mais pas assez pour la fille qui trouve que la préparation militaire n’est justement pas assez forte et exigeante.

Troisième partie : les tourtereaux se sauvent et revivent les aventures du Lagon bleu.
Ils font enfin l’amour.
Ils mangent du renard.
Elle vomit le lendemain.

Le ciel s'obscurcit...c'est la fin du monde...elle est mourante...il la porte jusqu'au plus proche village...ils s'évanouissent...le monde aussi...
ou pas

_J'aime bien la scène où la fille annonce à la table qu'elle se "prépare à la fin du monde", la mère du "petit-ami" marmonne :
"Moi je trouve cela morbide"
(oubliant qu'elle même, et ses deux fils, gardent un cercueil vide dans leur garage...le père de famille menuisier est mort peu de temps avant, les enfants, menuisiers aussi, ont fabriqué, sous l'œil bienveillant et approbateur de cette même mère, la boite en bois pour accueillir la dépouille du papa...mais les croque-morts refusent la boite car elle n'est pas homologuée...ils doivent dont en acheter une toute-faite, officielle , "aux normes"...)
...çà, c'est morbide.

_Notre héros, qui veut devenir militaire et aider ses camarades s'appellent Beaulieu...un peu comme s'appelle le personnage dans la Grande Illusion (joué par Pierre Fresnay) :le Capitaine de Boeldieu...le "d" n'est pas prononcé par Erich von Stroheim quand il crie son nom

Plein d'autres films me reviennent à la mémoire:
Mosquito coast de Peter Weir
Adam et Eve rencontre Gerry de Gus Van Sant ;
Les roseaux sauvages d'André Téchiné
Stand by me de Rob Reiner
Microbe et gasoil de Michel Gondry

« Va pas par là, j’ai mis des pièges »

Le début de UP…mais avec de plus grands enfants…: la scène où enfants, la fille et le garçon de Là-Haut se rencontrent et jouent ensemble
Le lagon bleu avec ses corps nus et son lagon...*

"Deux lycéens se retrouvent échoués sur une île tropicale et doivent se reposer sur eux-mêmes pour survivre. Ils en apprennent plus sur eux-mêmes tout en tombant amoureux..."

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 185 fois
11 apprécient

PierreAmo a ajouté ce film à 5 listes Les Combattants

Autres actions de PierreAmo Les Combattants