Affiche Les Communiants

Les Communiants

(1963)

Nattvardsgästerna

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 1
  2. 3
  3. 3
  4. 18
  5. 52
  6. 105
  7. 208
  8. 152
  9. 65
  10. 20
  • 627
  • 41
  • 545

Le pasteur Thomas Ericsson doute de sa foi. Le suicide d'un de ses fidèles va accroître son désarroi.

Casting : acteurs principauxLes Communiants
Casting complet du film Les Communiants
Critiques : avis d'internautes (13)
Les Communiants
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le silence de Dieu

Pour qui n'est pas allergique aux questions religieuses et métaphysiques, "Lumière d'hiver" (titre français "Les Communiants") est passionnant. Bergman règle ses comptes avec son père, pasteur luthérien comme Tomas Ericsson, le personnage principal. La caméra traque sur son visage la souffrance, les doutes religieux et les angoisses...

9
Avatar Lionel Bonhouvrier
9
·
Critique de Les Communiants par Eowyn Cwper

Qu'est-ce qui rend le cinéma de Bergman plaisant ? Dans Les Communiants, ce n'est certainement pas le décor, une église où se pressent six fidèles devant un pasteur grippé. Ce n'est pas non plus le rythme ou le propos, puisque les scènes ne se succèdent que pour mieux répéter les lignes universelles de la messe – même si la répétition est utile à l'apprentissage d'une langue, on frise... Lire la critique de Les Communiants

5
Avatar Eowyn Cwper
7
Eowyn Cwper ·
Découverte
Le vacillement

"Mon dieu, pourquoi m'as tu abandonné ?" C'est par ces mots, prononcés également par le Christ durant la "Passion" que le pasteur Tomas Ericsson (allégorie du père du réalisateur, également pasteur, et représentation du réalisateur lui-même en un sens) prend véritablement conscience de la perte de la foi qu'il avait en Dieu, et qui le maintenait en vie jusqu'à présent. La dernière scène est... Lire la critique de Les Communiants

5
Avatar Sinbad
8
Sinbad ·
Confessions Divines

Les Communiants marque un virage important dans la carrière d'Ingmar Bergman dans la mesure où il marque une réelle rupture avec la religion, comme le montre la séquence d'ouverture avec cette messe, où Thomas fait son rite sacré pendant que sa poignée de fidèles s'ennuient. Nous sommes en 1963, la foi quitte les Hommes et Bergman nous dresse... Lire l'avis à propos de Les Communiants

9 1
Avatar Alex La Biche
8
Alex La Biche ·
Critique de Les Communiants par denizor

Face caméra, un prêtre (Gunnar Björnstrand) s'adresse à ses paroissiens. Par une successions de plans, l'image s'élargit - il y a peu de monde à l'office - pour sortir du lieu et finalement montrer toute l'église, puis le village, les arbres avec toujours le prêche en fond sonore. Le début des Communiants est clair et résume la situation. Le discours du prêtre - et sa présence... Lire la critique de Les Communiants

3
Avatar denizor
7
denizor ·
Toutes les critiques du film Les Communiants (13)