👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Les Communiants

Nattvardsgästerna

1963

681

606

44

7.2

Film de Ingmar Bergman · 1 h 21 min · 30 avril 1965 (France)

Genre : Drame

Casting (acteurs principaux) :

Ingrid Thulin, Gunnar Björnstrand, Gunnel Lindblom, Max von Sydow, Allan Edwall, Kolbjörn Knudsen, Olof Thunberg, Elsa Ebbesen

Pays d'origine :

Suède
Casting complet et fiche technique

Le pasteur Thomas Ericsson doute de sa foi. Le suicide d'un de ses fidèles va accroître son désarroi.

doojsmud

doojsmud

Un film bien nihiliste, ma foi...

il y a 5 ans

1

lionelbonhouvrier
9
Lionel Bonhouvrier

Critique positive la plus appréciée

Le silence de Dieu

Pour qui n'est pas allergique aux questions religieuses et métaphysiques, "Lumière d'hiver" (titre français "Les Communiants") est passionnant. Bergman règle ses comptes avec son père, pasteur...

Lire la critique

il y a 3 ans

Alexandre_Bainé
8

Confessions Divines

Les Communiants marque un virage important dans la carrière d'Ingmar Bergman dans la mesure où il marque une réelle rupture avec la religion, comme le montre la séquence d'ouverture avec cette messe,...

Lire la critique

il y a 6 ans

EowynCwper
7
Eowyn Cwper

Critique de par Eowyn Cwper

Qu'est-ce qui rend le cinéma de Bergman plaisant ? Dans Les Communiants, ce n'est certainement pas le décor, une église où se pressent six fidèles devant un pasteur grippé. Ce n'est pas non plus...

Lire la critique

il y a 4 ans

Sinbad
8
Sinbad

Le vacillement

"Mon dieu, pourquoi m'as tu abandonné ?" C'est par ces mots, prononcés également par le Christ durant la "Passion" que le pasteur Tomas Ericsson (allégorie du père du réalisateur, également pasteur,...

Lire la critique

il y a 6 ans

denizor
7
denizor

Critique de par denizor

Face caméra, un prêtre (Gunnar Björnstrand) s'adresse à ses paroissiens. Par une successions de plans, l'image s'élargit - il y a peu de monde à l'office - pour sortir du lieu et finalement montrer...

Lire la critique

il y a 4 ans