"Il nous faudrait un plus gros bateau !"

Avis sur Les Dents de la mer

Avatar Monsieur_Scalp
Critique publiée par le

Un des premiers blockbusters devenu un bon vieux classique d'épouvante et d'horreur. Certes, le gros squale ne berne plus les yeux depuis longtemps par son apparence grotesque, mais le film se tient par la tension dans la première partie, en ne montrant pas ou pas complètement le prédateur s'attaquant à ses victimes alors terrifiées. L'océan, alors un lieu de plaisance estival, devient une menace sournoise réveillant les hantises générant l'aquaphobie, un grand bleu faisant office d'antre à un gros poisson sélacien disputant aux hommes le sommet de la chaîne alimentaire.

La seconde partie excelle par les interactions et les dialogues des trois très bons personnages que sont Brody (Roy Scheider) le chef de la police municipale aquaphobe, le jeune océanographe Hooper (Richard Dreyfuss) chambré de manière sarcastique par le troisième personnage, le vieux loup de mer au langage pittoresque et fleuri appelé Quint (le succulent Robert Shaw) dont le monologue du dîner restera l'un des grands moments du film. Une fois nos trois hommes en chasse, ces derniers se confronteront progressivement à leur dépend à une force de la nature qui les dépasse et qui manifeste sa présence par son thème musical qui prend aux tripes et qui reste facilement en tête.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 760 fois
14 apprécient

Monsieur_Scalp a ajouté ce film à 2 listes Les Dents de la mer

Autres actions de Monsieur_Scalp Les Dents de la mer