Bande-annonce
Affiche Les Dix Commandements

Les Dix Commandements

(1923)

The Ten Commandments

12345678910
Quand ?
6.8
  1. 1
  2. 2
  3. 4
  4. 13
  5. 23
  6. 61
  7. 109
  8. 46
  9. 18
  10. 7
  • 284
  • 9
  • 281

La 1ère partie est l'histoire de Moïse menant les Juifs en Terre Promise. La 2ème partie montre l'efficacité des commandements dans la vie moderne.

Casting : acteurs principauxLes Dix Commandements
Casting complet du film Les Dix Commandements
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Dix Commandements
VS
Avatar Peeping Stork
7
The Ten Commandments (Cecil B. de Mille, U.S.A, 1923, 2h16)

Quand on évoque ‘’The Ten Commandments’’ de Cecil B. de Mille, tout de suite ce qui vient en tête c’est Charlton Heston avec une grande barbe et un grand bâton, Gandalf style. Pourtant il existe une autre version, sortie 33 ans plus tôt (un chiffre biblique à lui seul), moins orthodoxe que la version de 1956 par un cinéaste vieillissant dont ce fût la dernière œuvre. Et comme l’autorisait les folles innovations des années 1920. Tout débute par un message qui annonce le spectacle à...

3
Deux parties inégales

"Les 10 Commandements" ne sont pas une mais deux histoires. Je ne le savais pas et je ne m'y attendais vraiment pas. L'effet de surprise a donc été réussi : j'ai été déboussolé quelques instants.Malheureusement, les deux parties ne sont pas mais alors pas du tout d'égale valeur.La première partie raconte l'histoire de l'exode des Juifs et de la révélation des 10 Commandements à Moïse sur le mont Sinaï. Elle reprend littéralement la Bible via des intertitres citant certains... Lire la critique de Les Dix Commandements

1
Critiques : avis d'internautes (7)
Les Dix Commandements
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Les Dix Commandements par Alligator

Superbe. Si l'on parvient à passer au dessus du propos moraliste et religieux, benêt et simpliste, on passe un très bon moment. La mise en image de Cecil B. DeMille est impressionnante, majestueuse, d'une emphase réjouissante. C'est très intelligement filmé. Les acteurs en font des tonnes dans la partie péplum (Theodore Roberts est un piètre Moïse) mais sont au contraire très justes (Rod La... Lire l'avis à propos de Les Dix Commandements

3 2
Avatar Alligator
7
Alligator ·
Découverte
Intolérance !

Il y a une chose que l'on ne peut absolument pas enlever à Cecil B. DeMille, c'était son sens incroyable du spectacle grandiose. Pour ce qui était de mettre en scène des décors démesurés, de filmer des milliers de figurants, tous placés là où il faut qu'ils soient exactement placés, pour ébahir avec des séquences à couper le souffle (l'ouverture de la Mer Rouge, les Hébreux... Lire la critique de Les Dix Commandements

32 13
Avatar Plume231
4
Plume231 ·
Athée, tu ne seras point

Alors qu'il était déjà un réalisateur plutôt reconnu, "Les 10 commandements", qui sera un triomphe complet, permettra à Cecil B. DeMille de vraiment accéder à la notoriété et c'est à partir de là que sa réputation de faiseur d'immenses fresques (surtout biblique) prendra acte. Ici il met en scène les 10 commandements un peu à la manière de Griffith avec "Intolérance", c'est-à-dire à travers... Lire la critique de Les Dix Commandements

15 7
Avatar Docteur_Jivago
4
Docteur_Jivago ·
Critique de Les Dix Commandements par DanielOceanAndCo

Première adaptation des "Dix Commandements" en 1923 par Cecil B. DeMille qui se divise en deux parties : la première racontant l'histoire de Moïse d'après les Saintes Ecritures, la seconde se concentrant sur deux frères rivaux dans le San Francisco contemporain. La première est vachement surjoué, la seconde insipide à cause de son puritanisme (en gros, pour être un bon chrétien faut être... Lire l'avis à propos de Les Dix Commandements

Avatar DanielOceanAndCo
3
DanielOceanAndCo ·
Tu ne jugeras point sur son âge

Si la version des 50's est nettement plus connue du grand public, le réalisateur de cette dernière, Cecil B. DeMille, avait pourtant déjà livré trois décennies auparavant une première mouture d'un de ses films les plus emblématiques. Années 20 oblige, c'est du noir et blanc, et surtout du muet. Ce dernier point sera à coup sur un frein pour pas mal de personnes. Et ceux-ci passeront à coté... Lire l'avis à propos de Les Dix Commandements

Avatar auty
7
auty ·
Toutes les critiques du film Les Dix Commandements (7)
Bande-annonce Les Dix Commandements