Par Osiris et par Apis, tu es un sanglier, un sanglier...

Avis sur Les Douze Travaux d'Astérix

Avatar Hypérion
Critique publiée par le

Tout simplement à mon sens la meilleure adaptation à l'écran de l'univers d'Astérix. Notamment du fait qu'il ne s'agit pas de la transposition d'un album en dessin animé, mais bien d'une aventure inédite, calibrée pour être un film, et non une bande dessinée.

Que Goscinny ait participé à l'écriture du scénario explique à mon sens en partie son succès. Si le public visé est clairement enfantin, le revoir avec ses yeux d'adulte n'entraine aucune fadeur.

Synopsis ? César met au défi les gaulois de réaliser 12 travaux jugés impossibles, afin de vérifier les allégations de ses conseillers, comme quoi les Gaulois seraient des Dieux... Attention, sans spoiler la fin, il est clair que cette aventure ne s'inscrit pas dans la chronologie des albums. Ce qui se passe dans les 12 travaux d'Astérix est confiné au dessin animé.

Parfaitement équilibré pour un dessin animé, l'aventure respecte les canons d'une aventure d'Astérix. Il voyage, accompagné de son fidèle Obélix, et ses aventures sont une accumulation de clins d'œils, de jeux de mots et d'anachronismes réjouissants.

Chacun a bien entendu ses travaux préférés. J'ai une faiblesse particulière pour ce pauvre hypnotiseur égyptien, réduit à la condition animale suite à un léger déraillement de son regard lumineux et de ses incantations...

Le meilleur reste pour beaucoup l'obtention du fameux formulaire A 38, tablette gravée administrative, précieux sésame pour sortir de "la maison qui rend fou". C'est la seule épreuve qui pose une réelle difficulté à notre tandem, les gifles d'Obélix et le sarcasme d'Astérix n'ayant aucune prise face à la toute puissance bureaucratique. Critique à peine déguisée de l'administration française abscons, on rêve tous en secret un jour d'utiliser la méthode d'Astérix pour faire tourner en bourrique le guichetier de notre mairie / préfecture / Anpe, etc...

Un excellent dessin animé, avec une animation qui n'est pas transcendante mais qui colle bien au genre.

Mega bonus : Oumpah-Pah fait une apparation, le regretté grand frère d'Astérix, disparu pour que le Gaulois seul subsiste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3228 fois
85 apprécient · 1 n'apprécie pas

Hypérion a ajouté ce film d'animation à 2 listes Les Douze Travaux d'Astérix

Autres actions de Hypérion Les Douze Travaux d'Astérix