Bande-annonce
Affiche Les Fantômes du chapelier

Les Fantômes du chapelier

(1982)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 3
  2. 3
  3. 8
  4. 6
  5. 40
  6. 116
  7. 282
  8. 241
  9. 54
  10. 14
  • 767
  • 52
  • 516

Dans une petite ville, Léon Labbé, chapelier de métier, a tué sa femme et entretient l'illusion que cette dernière est toujours vivante. Son voisin d'en face, un petit tailleur juif, devient le confident privilégié de Léon, qui tue avec méthode les amies de son épouse et nargue la police avec des...

Casting : acteurs principauxLes Fantômes du chapelier

Casting complet du film Les Fantômes du chapelier
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Fantômes du chapelier
VS
Super Serrault

- "Enfile un anorak mon grand, on retourne en Bretagne " m'intime tonton Claude. - "Pourquoi ça ?!" clame-je interloqué. "J'suis bien ici en Enfer avec Nelly !" - "Laisse-là tranquille la môme, tu vois bien qu'elle est chamboulée ! Tu connais Concarneau ? Tu connais Serrault ? Tu sais que j'en ai fait un tueur en série en 82 dans "Les Fantômes Du Chapelier" ?" - "Serrault j'le connais bien sûr mais pour le reste, j'en sais qu'dalle !" - "Alors suis-moi, j'vais te gâter !" me dit-il dans une...

16 4
Concarneau’s killer

Quand Claude Chabrol se fichait du monde, ce qui lui arrivait trop souvent (au moins pour une bonne moitié de ses films) il en arrivait à descendre dans la désinvolture, le je m’en fichisme et l’insipidité au niveau d’un des pires Mocky en pondant, sur une intrigue en or un vague machin mou, déstructuré et souvent ridicule, comme ces Fantômes du chapelier. Pour une fois que Georges Simenon avait écrit un roman sanguinolent, qu’on pouvait adapter de façon assez linéaire – en... Lire l'avis à propos de Les Fantômes du chapelier

5 13

PostsLes Fantômes du chapelier

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (11)
Les Fantômes du chapelier
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Les Fantômes du chapelier par Gérard Rocher

Dans une vieille rue étroite de Concarneau Léon Labbé tient un magasin assez austère de chapeaux. L'homme est marié à une femme que l'on dit impotente, qui, vu son état, ne peut descendre à la boutique et dont il semble prendre le plus grand soin. Ce chapelier a de l'aplomb, des relations avec certains notables et un rituel immuable: la partie de carte... Lire la critique de Les Fantômes du chapelier

38 19
Avatar Gérard Rocher
8
Gérard Rocher ·
Critique de Les Fantômes du chapelier par Alligator

août 2012: Combien de fois ai-je vu ce film? Ce qui me laisse toujours pantois, c'est le fait qu'il ne m'ait jamais déçu. Sans doute mon Chabrol préféré. Ces "fantômes du chapelier" exercent encore une fascination toute entière axée sur la composition hors norme de Michel Serrault et l'étrange relation que dépeint Chabrol entre son personnage et celui de Charles Aznavour. Michel Serrault est... Lire l'avis à propos de Les Fantômes du chapelier

6 3
Avatar Alligator
9
Alligator ·
Le chapelier cinglé

Chabrol qui adapte l'œuvre de Simenon, c'est de l'ordre de l'évidence avec un peu de recul, tant l'univers de l'écrivain belge regorge de similitudes avec les atmosphères chabroliennes. D'ailleurs le cinéaste français réitérera l'expérience une décennie plus tard, avec "Betty", autre transposition sur grand écran d'un roman du grand Georges. Sans rien dévoiler de l'intrigue, "Les... Lire l'avis à propos de Les Fantômes du chapelier

5 7
Avatar Val_Cancun
8
Val_Cancun ·
Découverte
On remarquera aussi qu'il pleut tout le temps en Bretagne…

On sait Chabrol capable du meilleur comme du pire, ici on est dans le meilleur. La prestation de Michel Serrault est à tomber. Le rythme est un peu lent mais on ne s'ennuie jamais. Le seul reproche que l'on peut faire au film c'est qu'on ne perçoit pas très bien le rôle exact de Charles Aznavour dans cette sordide affaire. La mise en scène et la photographie sont magnifiques, la direction... Lire l'avis à propos de Les Fantômes du chapelier

Avatar estonius
9
estonius ·
Les fantômes du cinéma français : Chabrol, Serrault, Aznavour, Cremer...

Monsieur Claude Chabrol (qui vient de partir de la scène et de la vie), disséquait en 1982 les vices et les travers de la société bourgeoise actuelle. Les mensonges entre tous, l'opprimé du village, la paranoïa, la peur, tout celà, Chabrol avait l'habitude d'en parler sans pour autant faire parler ses acteurs. "Les fantômes du chapelier" montre l'incertitude d'un tueur en série (formidable... Lire la critique de Les Fantômes du chapelier

Avatar brunodinah
6
brunodinah ·
Toutes les critiques du film Les Fantômes du chapelier (11)
Bande-annonce
Les Fantômes du chapelier
Vous pourriez également aimer...