Avis sur

Les Fraises sauvages par RédacJack

Avatar RédacJack
Critique publiée par le

Là où Dickens utilise des fantômes pour étudier la vie d'un homme âgé, Bergman se sert de rêves et de souvenirs mêlés. Pourquoi le vieil Isak est assailli de visions d'un passé triste et amer ; pourquoi ses proches le considèrent comme un homme froid et égoïste ; pourquoi lui même sent, jusque dans ses rêves, le poids d'une mort inéluctable et le terrifie autant ?

Au travers de rencontres et de souvenirs, la personnalité d'Isak et ses rapports avec les siens se dessinent. Il est issu d'une grande famille, fils d'une mère froide et revêche qui avoue, sans en paraître affectée, la solitude dans laquelle ses nombreux petits enfants la laissent. Puis sur la route, vient la rencontre avec un couple détestable qui se déchire sans retenue ni honte devant sa belle fille et lui, le forçant à avouer plus tard, lui avoir rappelé ses propres relations avec sa femme.

A chaque souvenir, rencontres réelles ou fantasmées, le vieil Isak semble de plus en plus atteint par cette vie personnelle froide et morose. Sentiments qui viennent jusqu'à l'étouffement lorsque sa belle fille lui avoue que son fils est de la même eau.

Un pur chef d'œuvre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 510 fois
6 apprécient

RédacJack a ajouté ce film à 3 listes Les Fraises sauvages

Autres actions de RédacJack Les Fraises sauvages