Le rêve qui prends le pas sur la réalité

Avis sur Les Fraises sauvages

Avatar Louleh
Critique publiée par le

Ingmar Bergman est un putain de génie et je me demande encore si les Fraises Sauvages est vraiment sortit dans les années 50 tant ce film impose un style et une esthétique d'une efficacité glaçante , aussi glaçant que le rêve que fait Isaac Borg ,interprété par Victor Sjöström , qui est confronté à sa propre mort . Le film nous propose un sorte road movie à la Suédoise s'il vous plaît ou le vieux médecin Isaac Borg doit recevoir un prix à Lund. Les Fraises Sauvages , c'est un retour à avant , un avant ou ce vieux médecin qui fait le bilan de sa propre vie, gâchée par l'égoïsme , va par l'intermédiaire du rêve se remémorer des moments intimes , peut-être douloureux mais surtout intimes, un avant ou le vieux sage n'avait pas ce sourire et ces pensées si exténuées et fatiguées de la vie. Ce film , il faut le voir pour y croire , pénétré cette terre inexplorée du cinéma jusqu'au dernier tableau qui nous rappelle que ce film est aussi une vraie ode à l'apaisement , à la joie , à la tranquillité. C'est aussi le moyen de prendre par une réalisation très minutieuse , détaillé ,perfectionniste mais surtout sincère , aussi sincère que les discussions des jeunes gens que Isaac rencontre , une rencontre entre la vieillesse exténuée et la jeunesse explosive et belle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 184 fois
1 apprécie

Autres actions de Louleh Les Fraises sauvages