👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Un des grands classiques du Giallo que ce film de Dario Argento. L'argument est caractéristique du genre, avec cette histoire d'un quidam enquêtant sur un meurtre dont il est le témoin. Suspense, mystères et plusieurs assassinats vicelards, les ingrédients essentiels du Giallo sont présents. La question formelle est un bijou, Argento déploie toute sa panoplie pour filmer, les travellings vifs, les gros-plans précis sur des objets ou détails, les plongées et contre-plongées très inspiré vraiment. En plus, les décors baroques et Art nouveau, les jeux d'ombres et lumières et une pointe d'irréelle apportent à l'ambiance de ce film quelque chose de rare et étonnant, sans oublier les formidables morceaux du groupe Goblin indissociable du style de l'auteur. J'émets deux réticences en ce qui concerne le jeu de M. Méril et aux deux derniers morts un peu tirez-par-les-cheveux mais cela n'enlèvent rien à la maîtrise dont font preuve les gens qui ont créé cet objet.

Les Frissons de l'angoisse
Arlaim
9

Toujours à la recherche de la vérité

Attention, il y a un ou deux spoils. ;) Il est de ces films dont on ne peut extraire une vérité absolue ou établir un bilan tangible tant le produit dans ses diverses composantes recourt en...

Lire la critique

il y a 7 ans

43 j'aime

7

Les Frissons de l'angoisse
Gand-Alf
8

Derrière les murs.

Avant de prendre ses distances avec le genre le temps de quelques films, Dario Argento pousse le giallo dans ses derniers retranchements, à partir d'une relecture du "Blow up" d'Antonioni,...

Lire la critique

il y a 9 ans

36 j'aime

Les Frissons de l'angoisse
Sergent_Pepper
8

L’emprise des sens

Sommet du giallo, Les Frissons de l’angoisse est, d’une certaine façon la récompense pour cinéphiles des frustrations généralement liées au cinéma de genre. Dans un registre où priment généralement...

Lire la critique

il y a 1 an

26 j'aime

5

L'Enfant du diable
YgorParizel
9

Critique de L'Enfant du diable par Ygor Parizel

Voilà une belle réussite en matière de maison hantée, un genre codifié et pas évident. La première moitié du film est clairement axée sur des scènes de frissons qui sont simples mais particulièrement...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

4

Mustang
YgorParizel
10
Mustang

Critique de Mustang par Ygor Parizel

Il y a vraiment quelque chose dans ce film, c'est non seulement un très bon drame mais également une oeuvre qui devrait être un symbole pour de nombreuses femmes. Le sujet principal n'est pas...

Lire la critique

il y a 6 ans

7 j'aime

Les Tribulations d'un Chinois en Chine
YgorParizel
3

Critique de Les Tribulations d'un Chinois en Chine par Ygor Parizel

Film d'aventures qui n'arrive pas à la cheville d'autres réalisations de De Broca. Récit fort décousu, scénario bancal. Il ne suffit pas de faire du burlesque dans des lieux de tournages exotiques...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

2