Quand Marvel nous prend pas trop pour des cons.

Avis sur Les Gardiens de la galaxie

Avatar PurplePanda
Critique publiée par le

[Garantie sans spoil] Je dois avant tout préciser que j'avais de "grandes" espérances sur ce film. Je ne sais pas ce que j'ai, mais dès qu'on parle de batailles spatiales, de bandes de pilleurs de l'espace, ça m'intéresse toujours. De plus, il semblait avoir un petit coté Starfox Adventure, avec son raton laveur. Mais depuis quelques temps, les Marvels m'énervent : morale à 2 francs, héros héroïques, méchant très méchant, twists ultra prévisibles... Tout dans les Marvels semblent être une copie d'une copie, sans prise de risque, sans réelle innovation de la part des scénaristes.

Je ne vais donc pas y aller par quatre chemins. Les Gardiens de la Galaxie est un Marvel... mais un Marvel qui s'assume. Dès les premières minutes, on sent la volonté de dédramatiser les situations les plus noires. On suit donc Star-Lord, jeune terranien rénégat, qui va devoir bien malgré lui faire équipe avec une bande de héros, n'ayant rien à faire ensemble. Mais ils n'ont rien d'une bande de bras cassé. Gamora est une assassin surentrainée (et sexy, hein, faut les quotas), Rocket est un raton laveur un peu geek, malin et surtout avec une bonne répartie. Groot, son fidèle compagnon... et bah c'est Groot, indescriptible. Et enfin Drax, qui n'aura que peu d'utilité, et qui est sans doute le personnage le moins marquant, la tête d'affiche campé par le trio Star-Lord/Rocket/Groot.

On se dit alors : "Mais dis donc, ça ressemble beaucoup à Avengers. Des mecs super forts qui font équipe malgré eux pour empêcher la fin du monde ? Chapeau Marvel on avait jamais vu ça." Oui mais en fait, on avait jamais vu ça. Là où Avengers s’adonnait de temps en temps à l'humour, Guardians of the Galaxy en fait son maitre-mot. Le second degré est présent du début à la fin, et toutes les situations Marvelienne se retrouvent totalement tournées en ridicule.

Ici, on assume totalement d'être dans un film de super-héros : vous savez le film où peu importe ce qui va se passer pendant 2h, on sait toujours qu'à la fin, les gentils gagnent. On le sait. Les personnages le savent. Mais au lieu de faire des séquences émotions too much, des plans héroïque, etc... on va plutôt faire tout exploser, sous les rires machiavéliques de nos héros et des punchlines toutes plus jouissives les unes que les autres.

La qualité du film en elle-même est excellente : les effets spéciaux sont, encore une fois, bluffant, les plans sont travaillés (enfin quelqu'un qui n'abuse pas du shaky cam) et la photographie est assez plaisante, on identifie chacun des endroits de la galaxie très rapidement. Mais le film ne serait rien sans la BO, un mix pop-rock des années 80-90 qui vient apporter au film une fraicheur bien venue dans ce monde de brute.

Les Gardiens de la Galaxie n'est pas un chef d’œuvre, mais c'est un bon film, et par dessus un bon divertissement. On troque les éventuelles longueurs inhérents aux films de super héros contre des scènes d'actions déjantées, impressionnantes et surtout totalement fun. Je n'ai jamais autant apprécié de débrancher mon cerveau devant un film, car j'ai l'impression de pas avoir eu à le faire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 427 fois
6 apprécient

Autres actions de PurplePanda Les Gardiens de la galaxie