Même pas un ersatz de 300

Avis sur Les Immortels

Avatar NAPOLEON71
Critique publiée par le

Je l'attendais depuis un moment et y allais avec confiance. La déception en est d'autant plus grande. Je n'étais pas ressorti d'un cinéma aussi énervé depuis District 9, tant ce qu'on m'avait vendu ne correspondait pas du tout au film que j'allais voir.

Il faut dire que c'est un film où il ne se passe rien. Ils passent tout le film à se promener pour chercher un arc qui au final se trouvait au point de départ. Si encore, les paysages qu'ils traversaient étaient beaux mais même pas. Ils se contentent plutôt de faire des étapes, de rester assis pendant 15 minutes de film et de philosopher sur le monde.
D'ailleurs parlons-en des dialogues qui sont d'une niaiserie sans nom. Le plus bel exemple est le discours de remotivation du héros face à l'invasion des méchants des fortifications. Il monte sur un portique, balance des paroles d'une pauvreté affilgeante et alors tout le monde est remobilisé. Mais pitié, arrêtez ce ridicule !
Allez, je reste dans le ridicule. On voit pendant tout le film un mec faire chauffer un taureau en métal. Ben oui, bien sûr, ils pensaient peut-être le rôtir et le manger après ! Non mais franchement. En fait, tout ça a été alimenté tout le film pour faire une pauvre scène à la fin montrant la cruauté du méchant ! L'Oracle ne sert à rien et alors que c'est ce que le roi cherche en priorité, on se rend compte qu'elle est avec ses frangines retenue prisonnière dans son propre camp et libre de faire ses prédictions et de parler avec les autres prisonniers pour préparer une mutinerie que les geôliers n'ont franchement pas vu venir. C'est pitoyable comme tout est entendu !
J'y allais pour voir un film de combat chorégraphié. Il y en a 2 sur 2 heures de film et le dernier, qui était sans doute le plus beau, entre les Dieux et les "Titans", est passé inaperçu pour moi tant il arrive tard.
Beaucoup de choses qui ne servent à rien dans ce film. Si dans 300, le "traître" apporte des éléments importants à l'intrigue, ici, il ne sert franchement à rien. Ah si, pardon, à montrer une castration ancestrale ! Sérieusement, à l'approche de la bataille finale, devant un mur de rempart, il annonce à son nouveau maître : "Attention, ils sont cachés derrière un rempart". Mais donnez-moi une corde que je me pende !
Je termine avec la mythologie. Alors moi j'aimerais qu'on m'explique dans quelle mythologie que les dieux s'entretuent en se poussant contre des murs, que Thésée tue un mec avec un casque en forme de taureau et que c'est censé être le Minotaure, que le Labyrinthe est un trajet emprunté tous les jours par sa mère et qu'elle n'a pas l'air de se perdre. Pire encore, dans quelle mythologie les Titans sont des hominidés ridules qui sucent des bouts de métal, ce qui fait qu'ils restent prisonniers, et se battent comme des goules assoiffées de sang ! Alors c'est peut-être une mythologie que je ne connais pas, mais ce n'est sûrement pas la grecque.

Alors restez bien sur votre impression de 300 et fuyez devant ce navet indéfinissable qui va vous faire ressortir moins détendu que vous n'y êtes rentré !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 575 fois
7 apprécient

Autres actions de NAPOLEON71 Les Immortels