Affiche Les Menottes rouges

Les Menottes rouges

(1974)

Zero Woman: Red Handcuffs

12345678910
Quand ?
6.5
  1. 0
  2. 3
  3. 3
  4. 7
  5. 12
  6. 30
  7. 33
  8. 17
  9. 2
  10. 3
  • 110
  • 8
  • 98

Une jeune flic masochiste utilisant comme arme des menottes rouges redoutables fait tout pour retrouver la fille kidnappée d'un ministre.

Casting : acteurs principauxLes Menottes rouges
Casting complet du film Les Menottes rouges
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Menottes rouges
VS
L'aubergine était presque farcie !

Qu'est-ce-que ça fait longtemps que j'attendais un film de cette trempe ! Cette création absolument magnifique d'un personnage iconoclaste, immédiatement culte ! Qu'est-ce-que c'est bien quand une série B comme ça fait exactement ce qu'on attend d'elle, ne tente pas de rajouter du superflus, fait son travail avec une efficacité, une violence inouïe ! Non seulement on a ce qu'on voulait voir, mais bien plus encore ! Pure claque du début à la fin ! Il faut voir la scène d'introduction, on voit...

4
Avatar ILoveYouKirk
2
ILoveYouKirk
un bon exemple de ce qui se fait de mieux en matière de pinku racoleur...

inutile de rédiger une tartine, "Les Menottes Rouges" est loin d'être un chef d'oeuvre. ceux qui, comme moi, ont pu apprécier la série des Sasori (à savoir "Female Convict 701: Scorpion" & "Female Convict Scorpion: Jailhouse 41", les autres étant à oublier) seront déçus. notre Femme Scorpion parait bien soft comparée à Zero Woman, avec son enchaînement de violence, viols, tortures et autres joyeusetés. bien que la réalisation soit soignée, ce déballage racoleur finit par lasser, voire à... Lire la critique de Les Menottes rouges

Critiques : avis d'internautes (7)
Les Menottes rouges
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Exploit' à mort

Beaucoup moins stylisé que les Sasori (la Femme Scorpion), moins culte, très léger thématiquement, Les menottes rouges est en revanche beaucoup plus violent et ne s'embarrasse que très peu de temps morts ou de réflexions intérieures. Il s'agit de montrer le spectacle de la violence et qu'il soit coloré et chamaré. Sugimoto Miki, égérie (très) sexy des films érotiques de l'époque, mais moins... Lire la critique de Les Menottes rouges

10
Avatar drélium
7
drélium ·
Critique de Les Menottes rouges par BaNDiNi

Un film d'exploitation ultra-violent et délirant. Tout y est excessif, de la couleur rouge omniprésente aux gadgets meurtriers de la femme policière. Cette dernière ferait passer Dirty Harry pour un gay refoulé. Excessivement violent et un poils libidineux, Les Menottes Rouges est un condensé graphique pop (made in japan 70's) de brutalités et de tortures sadiques. Un polar comme on en fait... Lire l'avis à propos de Les Menottes rouges

2
Avatar BaNDiNi
7
BaNDiNi ·
Découverte
Dubitatif

Si je ne dis pas de bêtise, c'est le premier film de la catégorie "Pinky Violence" que je regarde, sous-genre du Pinku-eiga qui correspond aux films produits par les studios de la Toei Company. Malgré tout, dans le torrent de films d'exploitations que l'on peut voir, l'empreinte japonaise hausse le film parmi les jolies productions du panier: ce n'est pas dégoûtant de connerie, les... Lire la critique de Les Menottes rouges

Avatar pirawatt
7
pirawatt ·
C'était mieux avant

Clairement, "les Menottes rouges" est film de série Z, kitch à souhait, limite grotesque. Ceci dit, c'est ici la preuve irréfutable que même le cinéma de bas niveau de 1974 est meilleur que le cinéma de haut niveau de 2015! J'exagère à peine; mais malgré un scénario malheureusement banal et ennuyant, on y trouve un véritable travail de mise en scène, de cadrage, une galerie de personnages... Lire l'avis à propos de Les Menottes rouges

Avatar WardStradlater
2
WardStradlater ·
Toutes les critiques du film Les Menottes rouges (7)