There is a way...

Avis sur Les Morts-vivants

Avatar Aluve
Critique publiée par le

White zombie affiche de lourds et sombres préjugés sur le vaudou. Cette religion, qui s'est vue assaillie de clichés plus exagérés les uns que les autres au cours du XIXème siècle, est aujourd'hui défigurée et perçue dans l’extrême comme un culte satanique aux pratiques puissantes et dangereuses.
Le vaudou qui reste néanmoins très mystérieux, n'est en fait que peu lié à toutes ces pensées obscures et en particulier à celles consistant en la création de zombies, ne concernant que quelques magiciens noirs appelés Bokors aux intentions très mauvaises.

Le mot vaudou fait frémir, réveille au fond de nous cette inquiétude mêlée à une certaine excitation. Le mystère autour de cette religion a incité l'imagination et la création. La représentation que la plupart des gens se font du vaudou vient de là, de ces exagérations de plus en plus excessives au fil des années, lui ayant porté un regard on ne peut plus ambigu qui est encore d'actualité aujourd'hui.
Mais il est dans la nature des médias de déformer un tant soit peu la réalité, et le vaudou presque méconnue de tous en France ne pouvait pas échapper à une dénaturation quasi totale.

White Zombie est le premier film à avoir mis en scène des zombies et l'exagération sur le vaudou n'y est pas des moindres, mais il y a cette mise en scène et ce jeu de Bela Lugosi, et ce n'est pas rien. Non ce n'est vraiment pas rien. À la frontière entre le cinéma muet et l’apparition du cinéma parlant, White Zombie est un film à part. Il défile sous nos yeux avec cette particularité qu'ont les films muets. Les bruitages prennent une place prépondérante, et les mimiques de Bela Lugosi avec ses yeux, ses sourcils, sa bouche, ses mains, sont plus parlantes que ses propres mots.
Pourtant les personnages parlent, mais le film est si fort en lui même que l'on pourrait presque remplacer leurs paroles par des cartons à dialogues de l'époque, sans qu'il perde pour autant en intensité et en puissance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 581 fois
7 apprécient

Autres actions de Aluve Les Morts-vivants