Avis sur

Les Portes de la nuit par aldanjack

Avatar aldanjack
Critique publiée par le

Dans un Paris de 1946, les habitants reglent leurs comptes avec les collabos et les profiteurs du marché noir. Le destin poursuit son oeuvre, dans le malheur ou dans le pardon.. Le jeu d'acteur jeune Yves Montant est peu convaincant. Jean Gabin n'a pas voulu le role, c'est bien dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 158 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de aldanjack Les Portes de la nuit