Les choritos a la chalaca, c'est trop bon.

Avis sur Les Princes de la ville

Avatar Eren
Critique publiée par le

Si vous n'aimez pas les prénoms qui se finissent en "o" comme "Pacooo" ou "Geronimooo" , passez votre chemin. Ou allez manger des choritos. Ce film est habité par une volonté irrémédiable de nous faire bouffer le béton. Malgré l'échec commercial, «Les Princes de la ville» reste une référence ultime. Ce n'est pas du Coppola (la trilogie du Parrain) ou du Leone (Il était une fois en Amérique). C'est du Hackford, avec sa violence graveleuse et dominante. Cette même violence qui amorce et démonte une histoire vertigineuse qui s'étend sur trois heures.

Hanté par une bande-son de pure folie et aidé par un casting impérial, «Les Princes de la ville» est certainement le long-métrage que je garderais précieusement si je devais n'en choisir qu'un sur les thèmes arachnéens que sont les gangs et les milieux carcéraux. Et pas seulement. L'amour dévorant, l'appartenance ethnique, et donc tout ce que ça implique (tatouages, codes distinctifs à respecter...) de bien comme de mauvais. Avec le temps, les multiples conversions et les émotions explosives ne font que renforcer la réalisation inépuisable de Taylor Hackford. Vatos Locos !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2040 fois
25 apprécient · 1 n'apprécie pas

Eren a ajouté ce film à 10 listes Les Princes de la ville

Autres actions de Eren Les Princes de la ville