👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les Seigneurs de la mer par L'Homme Qui Lit

La Chine a du soucis à se faire ces temps çi, et pas seulement à cause des manifestations droit-de-l'hommistes qui jalonnent le parcours de la flamme olympique à travers le monde. L'Asie et surtout la Chine est le premier consommateur de requins, et tout particulièrement de ses ailerons, met raffiné apprécié en soupe. Créant une demande massive, la Chine entraîne la création d'un véritable génocide aquatique, et beaucoup de pays en voie de développement se lancent à tout va dans la chasse au requin pour enrichir les mafias locales.

Rob Stewart, biologiste aquatique d'origine canadienne, a passé cinq ans sur ce projet de documentaire autour du seigneur des mers, le requin. Aujourd'hui véritablement menacé, le requin est un animal à l'origine des fantasmes de violence les plus fous, entretenu dans l'imaginaire collectif par des films tels que Les dents de la mer, ou encore tous les reportages horrifiés dés qu'une attaque de requin se produit. Le réalisateur le rappelle, les requins tuent cinq personnes par an. Les exécutions, 2400, la drogue, 22000, la malnutrition, 8 millions.

A travers son reportage, Rob Stewart démontre deux éléments : le requin n'est pas spontanément l'ennemi de l'homme, il en a plutôt peur. Il est l'un des plus anciens animaux vivants de la planète, indispensable à l'équilibre de l'écosystème aquatique. Accompagné de Paul Watson, co-fondateur de Greenpeace et leader de Sea Shepherd, il traque les pêcheurs pratiquant le shark finning, pratique qui consiste à découper les ailerons des requins puis à les rejeter vivants à la mer, incapables de survivre. Illustré d'images fortes de ces pratiques, et d'investigations dénonçant l'hypocrisie des gouvernements mis en cause, ce film documentaire poignant est un véritable appel à mobilisation pour faire du requin une espèce protégée. Les générations futures auront honte de ce que notre époque inflige à notre planète.
HQL
7
Écrit par

il y a 11 ans

Les Seigneurs de la mer
minimum
9

Les requins ou notre déclin...

Un très bon documentaire du grand Rob Stewart, qui a donné toute sa jeune vie pour faire comprendre au monde l'importance des requins dans nos océans. Toute notre survie en dépend, entre autres...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

Les Seigneurs de la mer
Antoine3
9

Une soupe qui est censée requinquer

L'être humain a peur de l'eau, peur de cette vaste étendue bleue dans laquelle il n'est pas le maître. Alors si dans cet espace qui lui est inconnu se trouve un prédateur aux dents acérées qui, tout...

Lire la critique

il y a 7 ans

3 j'aime

Les Seigneurs de la mer
Fêtons_le_cinéma
7

Le monstre en cache souvent un autre

Il y a trois plongées dans Les Seigneurs de la mer. La première plongée est contemplative, elle immerge le spectateur dans des paysages marins et océaniques magnifiques où les requins cohabitent avec...

Lire la critique

il y a 2 ans

3 j'aime

Le Secret de Brokeback Mountain
HQL
9

Critique de Le Secret de Brokeback Mountain par L'Homme Qui Lit

Ah, qu'il m'en aura fait verser des larmes, ce film. Il en a fait également couler, de l'encre, lors de sa sortie. Film gay ? Pas vraiment. Le secret de Brokeback Mountain fait parti de ces films qui...

Lire la critique

il y a 11 ans

45 j'aime

2

Le Livre des Baltimore
HQL
10

Critique de Le Livre des Baltimore par L'Homme Qui Lit

Publié sur L'homme qui lit : L’ébulition de la rentrée littéraire retombe à peine sur les très ennuyeux prix littéraires, que la sphère culturelle s’agite de nouveau, et qu’un seul nom revient sur...

Lire la critique

il y a 6 ans

27 j'aime

1

Le vent se lève
HQL
8

Critique de Le vent se lève par L'Homme Qui Lit

Le film commence par une séquence forte. On assiste, impassibles, à la mort d'un jeune homme de 17 ans, mort sous coups des soldats de la couronne pour avoir refusé de décliner son identité en...

Lire la critique

il y a 11 ans

25 j'aime