C'est rigolo le chômage

Avis sur Les Têtes de l'emploi

Avatar papagubida
Critique publiée par le

Vu en avant-première, en présence de Franck Dubosc, Esla Zylberstein, et des deux réalisateurs. Pas de doute, ils savent vendre leur film, il semble avoir été fait dans la bonne humeur, avec plein de bonnes intentions. L'ambiance de cette avant-première était très sympa avec surtout un Franck Dubosc qui sait faire rire, on sent qu'il a l'habitude de ce genre d'évènement. En terme de présentation, aucun doute, le film avait tout pour être génial, comme souvent. Mais le résultat m'a moyennement convaincu.

Le film n'est pas mauvais.. Mais vous savez à quoi vous attendre. C'est un film avec Franck Dubosc, donc si vous n'aimez pas ce qu'il a l'habitude de faire évitez ce film, vous serez forcément déçu. Mais quand on est habitué à son style d'humour et qu'on sait à quoi s'attendre, c'est sympa. Dîtes-vous bien que les deux réalisateurs sont ceux qui ont écrit "Bienvenue chez les ch'tis", donc vous voyez un peu à quel registre appartient "Les têtes de l'emploi". Cependant voilà, Francky a dit, pour conclure la présentation, qu'on allait beaucoup rire.. C'est surtout sur ce point que j'ai été déçu, je m'attendais justement à beaucoup plus rire. Il y a de vrais moments de rigolade, aucun doute là-dessus, il y a des scènes très réussi de ce point de vue. Mais ça reste assez faiblards, et quelques moments ont été pour moi un peu lourds.. Les réalisateurs ont dit que le thème du chômage était assez dur et difficile, et que c'est justement pour ça qu'il fallait le traiter. Ce qui est totalement vrai, c'est un sujet important, peut-être même celui qui préoccupe le plus les français avec les élections à venir, et donc savoir en rire est important.. Et c'est justement pour ça que j'attendais encore plus de rire, ou du moins encore plus de rire sur ce sujet précis. Je sais bien que tout l'humour ne peut pas reposer sur un seul et même sujet, mais il reste trop peu exploité à mon goût. Il y a trop d'humour irréaliste, qui ne nous permet pas de nous retrouver réellement dans des situations telles qu'on pourrait les vivre au quotidien, il y en a, mais pas suffisamment. Pour le reste, le scénario est juste sympa. Comme souvent dans les comédies françaises, ça se laisse suivre, mais il n'y a rien de transcendant. Pour un film annoncé par l'équipe elle-même comme "une comédie sur le chômage", je trouve que ça part un peu trop en couilles. Et parfois ça passe, parfois c'est lourd. Mais oui, j'ai ri de temps en temps, c'est pas si mal.
Niveau casting, j'ai été agréablement surpris. Dubosc change un peu, il ne joue pas son personnage habituel de tête à claques, son Patrick Chirac (car désolé, j'aime beaucoup ce personnage, mais même en dehors de Camping, il fait souvent du Patrick Chirac, y'a qu'à voir Bienvenue à bord par exemple). Il change un peu, il est moins drôle mais plus juste en terme de jeu, on peut même dire qu'il joue relativement bien, c'est un bon parti pris. Moins drôle, mais un peu moins caricatural, donc c'est presque mieux. J'ai rien contre ce qu'il fait d'habitude, au contraire (même si je ne cautionne pas tous ses films), mais là ça change et c'est pas plus mal. Elsa Zylberstein et François-Xavier Demaison font le boulot (c'est le cas de le dire) également, lui m'a même très agréablement surpris, j'ai du mal avec lui mais là pour le coup il m'a bien fait marrer, la plupart de mes rires sont dus à son personnage d'ailleurs.

Pour faire une conclusion très simple, "Les têtes de l'emploi" est une comédie sympa. Un bon petit moment, sans que ça soit extraordinaire. Un bon petit film, mais pas suffisamment bon pour empêcher qu'on l'oublie dans les mois à venir, je suppose. Mais c'est loin d'être une catastrophe, c'est certain.

Edit : je fais un petit commentaire supplémentaire suite au petit scandale qui fait un peu parler concernant ce film. Suite aux petites joutes verbales entre Jeremy Ferrari et Dubosc (bien qu'il ne soit sûrement pas le véritable fautif pour le coup), il est maintenant certain que le scénario était bien de Jeremy. Il est aussi quasiment sûr qu'il s'agit donc d'un travail volé.. Dubosc signale que personne ne nie que le scénario est de Jeremy, mais que c'est lui qui ne veut pas le signer. Au vu des réponses du principal intéressé et de quelques sous-entendus et pointes d'ironie, il semblerait que si il ne veut pas le signer, ce n'est pas pour rien, le scénario a du bien être modifié et édulcoré.. En gros, on modifie le travail d'un mec sans demander son avis et on ne lui laisse pas le choix, et si il ne coopère pas on s'en fout on lui pique l'idée de toute façon. Il y a même un procès qui a lieu, c'est donc du concret. C'est clairement inadmissible de rejeter la faute à Ferrari car "c'est lui qui veut pas signer" alors qu'on lui donne justement de bonnes raisons de ne pas le faire.. Si j'avais su tout ça, jamais je ne serais allé à cette avant-première. Je regrette.
Cependant, ma note et ma critique ne changent pas, car elles reflètent bien mon avis sur ce que j'ai vu, qui ne change pas malgré la polémique.. Pour moi, le film vaut 6/10.. Après, si je prenais en compte tout ce qu'il y a autour, bien sûr ça vaut 1/10.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1566 fois
8 apprécient

papagubida a ajouté ce film à 2 listes Les Têtes de l'emploi

Autres actions de papagubida Les Têtes de l'emploi