Dialogue(s) au terminus des Prétentieux.

Avis sur Les Tontons flingueurs

Avatar letitmec
Critique publiée par le

Regarder un film de gangsters un 11 septembre, la coïncidence peut faire sourire. Pourtant je dois bien dire que je n'y avais pas prêté attention jusqu'à la rédaction de cette critique.

"Si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises."

Un classique du cinéma français. Ce n'est pas tant l'histoire qui est appréciable, c'est tout ce qui gravite autour. Les acteurs pour commencer. Au casting, ça fait un peu "Expendables" des sixties. Blanche, Blier, Ventura, Lefebvre, Rich, .... Un mélange de testostérone parfaitement maîtrisé par Lautner. Au milieu de tout cela, le personnage un brin niais de Patricia fait office d'échappatoire au film noir, pour se diriger en direction du territoire du comique. Et puis non, pas seulement le personnage féminin, ce sont tous les personnages de ce film qui mêlent à la perfection deux genres cinématographiques que peu de réal' auraient osé rapprocher.

"Mais dis donc, on n'est quand même pas venus pour beurrer les sandwichs."

T'inquiète Raoul, on va parler des dialogues, qui est sûrement la chose la plus (re)connue dans cette oeuvre. De petites perles taillées par Audiard himself qui bout à bout, forment un collier somptueux de phrases aussi brillantes les unes que les autres. Ici, ne comprenez pas les punchlines des films action-bang-bang hollywoodiens, n'y voyez que des hommages à la langue française.

"C'est jamais bon de laisser dormir les créances, et surtout de permettre au petit personnel de rêver."

Fernand, j'y viens. Ce petit personnel, qui est l'équipe technique, a plutôt fait du bon boulot. Le noir et blanc est à la fois une lourde contrainte cinématographique et une mine d'or de créativité. Lautner passe au-dessus des entraves et parvient à donner un côté clair à un film sombre grâce à l'éclairage, souvent naturel, et au placement de caméras, qui joue des plongées- contre-plongées .

"Il faut bien admettre qu'exceptionnellement, Dieu n'est pas avec nous! "

Que dis-tu, Theo? Tu parles des quelques longueurs qui parcourent ici et là le film? Il y en a oui, mais tu chipotes. A part ça , quels défauts peux-tu citer?

" il y a le whisky… C'est le drame ça, le whisky."

Mais tu ne peux pas dire que ceci est un défaut, ce serait terriblement injuste!

"Je ne dis pas que c'est pas injuste, je dis que ça soulage !"

Si ça peut te faire plaisir.... En tout cas, si j'osais, je dirais que c'est un film sublime, drôle et intense en bourre-pif et en virilité mais qui traîne de temps en temps, soit un film irrégulier par intermittences ( c'est chicaner quand même!). Si j'osais...

"Les cons ça ose tout ! C'est même à ça qu'on les reconnaît."

O.K, je suis démasqué.....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1109 fois
22 apprécient · 1 n'apprécie pas

letitmec a ajouté ce film à 7 listes Les Tontons flingueurs

Autres actions de letitmec Les Tontons flingueurs