Pour réhabilitation

Avis sur Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du temps

Avatar Volpardeo
Critique publiée par le

Une critique humanitaire pour réhabiliter un film très décrié. Alors que le premier opus des Visiteurs est relativement majoritairement apprécié, il semble que sa suite soit mise au rang des (pires ?) navets du cinéma comique français et qu’il soit donc de bon ton de la vilipender allègrement.

En bon chevalier blanc, défenseur de la veuve et de l’orphelin, j’aimerais contrer cette opinion générale. En effet, « Les Visiteurs 2 », pour l’avoir vu de multiples fois, produit toujours son effet comique sur moi, et je pense que ce n’est pas dû au hasard.
Ce film, notamment dans sa première moitié, contient une cargaison de répliques et de scènes absolument cultes (entre autres, la questionnette, l’incendie du salon, le garage, l’estafette de gendarmerie), qui dérideraient un neurasthénique. Jean Reno y est aussi excellent que dans le premier film. Godefroy a la classe, c’est tout. Christian Bujeau (Jean-Pierre) est toujours aussi bon (« des loups, crétin ! »). Quelques nouveaux personnages ne sont pas en reste : Prosper le Purineur, Frère Ponce, le capitaine Batardet ou encore Cora-la-nana sont vraiment très bons. Et puis Philippine est mignonne, et son interaction avec Godefroy est belle.

Il est certain néanmoins que ce deuxième opus n’est pas au même niveau que son prédécesseur, dans la mesure où il porte, il est vrai, de nombreux défauts rédhibitoires, parmi lesquels :
- Jacquouille braille avec une intensité et une absurdité exponentielles, et force est de constater qu’il a encore moins de neurones à la fin du film qu’au début.
- Muriel Robin surjoue d’une manière abominable.
- Le rythme est trop élevé, la plupart du temps. On enchaîne les situations burlesques à une allure invraisemblable, ce qui en devient fatigant à la longue.
- Le deuxième opus n’a pas le charme du premier.

Alors voilà, ces « Couloirs du temps » n’ont pas la juste mesure de leur prédécesseur, et l’on y rit un peu plus grassement, MAIS ON RIT, mortecouille !
Et cela reste à cet égard le motif majeur de sa supériorité sur bon nombre de comédies françaises ou étrangères !

Quod erat demonstrandum.
Merci, mesdames et messieurs les jurés, de m’avoir lu.

PS : par contre, pour « Les Visiteurs en Amérique », je rends les armes. C’est indéfendable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1347 fois
22 apprécient · 1 n'apprécie pas

Volpardeo a ajouté ce film à 1 liste Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du temps

Autres actions de Volpardeo Les Visiteurs 2 : Les Couloirs du temps