Mi-okkayyyy, Mi-pas-okkkayyy

Avis sur Les Visiteurs : La Révolution

Avatar AliceRiddle
Critique publiée par le

Je n'avais pas spécialement envie d'aller voir les Visiteurs au cinéma, le jour de la sortie et à la dernière séance mais l'occasion à fait que. Pleine de joie à l'idée de remettre les pieds dans un cinéma après trois ans d'interruption, je me suis souvenue pourquoi je n'y allais plus. 9€ la place quoi... Si ça c'est pas du vol... Je passerai sur les pintades qui arrivent après le début du film et veulent se placer A COTE de toi, alors qu'elles sont 4 et qu'il y a que 3 places de libre et que donc mathématiquement, elles ne tiendront pas toutes... Sachant que finalement, elles se mettent derrière (y a 5 places donc là, MIRACLE, ça rente), gloussent comme des pintades et donnent des coups dans le siège... Bref, j'étais super en joie. Entre les pintades et les 9€ d'entrée... mais on a acheté des M&M's donc ca allait plutôt bien.
Donc le film démarre là où les Visiteurs 2 s'arrête. Nos deux compères sont en pleine Révolution française. Je n'ai pas été vraiment emballée. J'ai ri et souri régulièrement, sans pour autant m'esclaffer à gorge déployé. Le film tombe dans les travers des suites de Classiques : le film est un prétexte à faire de l'argent, en amassant les gags pour faire rire et en réunissant un (trop) gros casting. Le film cherche trop à plaire, en oubliant que l'essentiel d'un film est le SCENARIO. L'histoire est creuse et tout n'est que prétexte à placer un gag bien lourd ou un acteur. Jean Reno est assez inexistant, au profit d'un Christian Clavier trop présent et au défilé des acteurs français, qui n'apportent pas forcément grand chose à l'histoire : on se perd dans les personnages, ils sont trop nombreux pour avoir tous une histoire et une personnalité développées et la durée du film s'explique plus par les clauses de temps de présence à l'écran au contrat de chaque acteur que par l'histoire en elle-même qui tient sur un post-it (ma phrase est un peu longue, mais le film aussi - donc je vous merde si cela ne vous sied point).
Les costumes sont jolis et les décors ressemblent plus à Prague qu'à Paris, mais dans l'ensemble, ça passe.
Les gags portent plus souvent sur les odeurs et le pipi-caca que sur les anachronismes comme aurait pu l'être le premier. C'est donc moins drôle et moins fin même si certaines situations sont cocasses.
La fin est ouverte sur un quatrième opus, qui à matière à être intéressante mais bon... si c'est pour faire des blagues méga rabachées sur l'odeur de Jacquouille...
Le film plaira aux jeunes générations éventuellement mais moins aux vieux bricards de 28 ans que nous sommes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
1 apprécie

AliceRiddle a ajouté ce film à 2 listes Les Visiteurs : La Révolution

Autres actions de AliceRiddle Les Visiteurs : La Révolution