Bande-annonce
Affiche Les Vitelloni

Les Vitelloni

(1953)

I vitelloni

12345678910
Quand ?
7.4
  1. 3
  2. 0
  3. 6
  4. 10
  5. 33
  6. 137
  7. 292
  8. 310
  9. 92
  10. 38
  • 921
  • 63
  • 853

Dans une petite ville de la côte italienne. Alberto, Fausto, Moraldo, Leopoldo et Riccardo, la trentaine, refusent de travailler. Ils passent leurs journées à jouer au billard, à déambuler dans les rues et à bavarder dans les cafés. Lorsque Sandra, la soeur de Moraldo, annonce qu'elle est enceinte...

Casting : acteurs principauxLes Vitelloni
Casting complet du film Les Vitelloni
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Vitelloni
VS
Avatar Sergent_Pepper
7
Frime et châtiment

Deux axes majeurs nourrissent la poétique désenchantée des Vitelloni : la jeunesse, et le tempérament italien : deux éléments synonymes de fougue, d’exubérance et de débordement vital, et que Fellini va passer au crible d’un regard lucide, acide et sans concession. Le groupe d’amis est en terrain conquis : la ville est leur territoire, la rue leur champ de bataille : délestés de toute forme de responsabilité, les immatures déambulent,...

21
On prend toujours un train.

Le gars s'appelle Fausto. Forcément, on pense au Faust, où plutôt à l'idée floue qu'on s'en fait. Au début, il est forcé de se marier avec Sandra, la sœur de son ami Moraldo. Dès la cérémonie, ils sont séparés. On voit Fausto, mais pas Sandra ou alors, le gros se place ingénieusement devant elle pour que la photo de mariage rate. Ça continue comme ça : Fausto flirte, Sandra pleure. C'est pas mal fait, on voit bien la fracture qui a toujours existée entre eux, parce qu'après tout, Fausto est un... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

4 1
Critiques : avis d'internautes (15)
Les Vitelloni
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Fellini est juste trop fort

"Les Vitelloni" est vraiment dans la lignée des deux premiers films de Fellini, plein d'entrain, de musicalité, de vivacité, d'humour, de rythme. Mais ici, Fellini s'envole réellement, il a poussé tous ses curseurs au maximum et c'est un régal hallucinant de maîtrise. D'ailleurs dans ma critique de "Huit et demi", ayant été assez déçu par le film, je n'avais pas vraiment insisté sur la qualité... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

23
Avatar KingRabbit
8
KingRabbit ·
Glandeur et décadence

Il y a des moments dans la vie qui nous apparaissent comme hors du temps, irréels presque, et pour lesquels on ne souhaiterait jamais connaître la fin. Ils sont semblables à ces dernières heures de vacances, lorsque vous contemplez la plage qui se déserte tout en sachant que vous allez bientôt repartir ; ou encore à ces derniers instants d'une fête où les convives ont déjà presque tous quitté... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

28 11
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Critique de Les Vitelloni par Maqroll

Le deuxième film à part entière de Fellini et son premier chef-d’œuvre. Satire impitoyable mais sans une once de férocité de la société italienne provinciale des années cinquante avec la description de cette bande de cinq grands enfants, cinq « grands veaux » inutiles et feignant d’être blasés, en fait terrorisés par la vie et faisant tout pour qu’elle leur glisse entre les doigts sans risque de... Lire la critique de Les Vitelloni

6
Avatar Maqroll
10
Maqroll ·
Voir ce que les personnages pensent et ressentent

[Notes] Sourire et larme en même temps, c'est la profondeur de champ du mélodrame. Fausto, personnage central du film : indécrottable dragueur irresponsable, émouvant par sa seule présence au présent, sans souci de conséquences de ses actes ou sans souci d'une responsabilité - un mot qu'il ne peut connaître. Première bourde : il met enceinte Sandra (le personnage "lumière" du film).... Lire la critique de Les Vitelloni

2
Avatar JM2LA
9
JM2LA ·
Découverte
Du néo-réalisme fantasque

Mon deuxième Fellini après le grand Huit et Demi. Un film qui m'a énormément plu, j'ai adoré! S'inscrivant dans une logique néoréaliste, ce film représente le quotidien. En particulier le quotidien de cinq jeunes gens, grands enfants ou ados attardés c'est comme on veut, désoeuvrés, flânant dans une petite ville côtière paumée en plein coeur de l'Italie d'après-guerre. Ces portraits de... Lire la critique de Les Vitelloni

4 1
Avatar Moorhuhn
8
Moorhuhn ·
Toutes les critiques du film Les Vitelloni (15)
Bande-annonce Les Vitelloni