Affiche Les Vitelloni

Critiques de Les Vitelloni

Film de (1953)

  • 1
  • 2

Fellini est juste trop fort

"Les Vitelloni" est vraiment dans la lignée des deux premiers films de Fellini, plein d'entrain, de musicalité, de vivacité, d'humour, de rythme. Mais ici, Fellini s'envole réellement, il a poussé tous ses curseurs au maximum et c'est un régal hallucinant de maîtrise. D'ailleurs dans ma critique de "Huit et demi", ayant été assez déçu par le film, je n'avais pas vraiment insisté sur la qualité... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

20
Avatar KingRabbit
8
KingRabbit ·

Frime et châtiment

Deux axes majeurs nourrissent la poétique désenchantée des Vitelloni : la jeunesse, et le tempérament italien : deux éléments synonymes de fougue, d’exubérance et de débordement vital, et que Fellini va passer au crible d’un regard lucide, acide et sans concession. Le groupe d’amis est en terrain conquis : la ville est leur territoire, la... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

18
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Glandeur et décadence

Il y a des moments dans la vie qui nous apparaissent comme hors du temps, irréels presque, et pour lesquels on ne souhaiterait jamais connaître la fin. Ils sont semblables à ces dernières heures de vacances, lorsque vous contemplez la plage qui se déserte tout en sachant que vous allez bientôt repartir ; ou encore à ces derniers instants d'une fête où les convives ont déjà presque tous quitté... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

26 11
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Critique de Les Vitelloni par Maqroll

Le deuxième film à part entière de Fellini et son premier chef-d’œuvre. Satire impitoyable mais sans une once de férocité de la société italienne provinciale des années cinquante avec la description de cette bande de cinq grands enfants, cinq « grands veaux » inutiles et feignant d’être blasés, en fait terrorisés par la vie et faisant tout pour qu’elle leur glisse entre les doigts sans risque de... Lire la critique de Les Vitelloni

5
Avatar Maqroll
10
Maqroll ·

Du néo-réalisme fantasque

Mon deuxième Fellini après le grand Huit et Demi. Un film qui m'a énormément plu, j'ai adoré! S'inscrivant dans une logique néoréaliste, ce film représente le quotidien. En particulier le quotidien de cinq jeunes gens, grands enfants ou ados attardés c'est comme on veut, désoeuvrés, flânant dans une petite ville côtière paumée en plein coeur de l'Italie d'après-guerre. Ces portraits de... Lire la critique de Les Vitelloni

3 1
Avatar Moorhuhn
8
Moorhuhn ·

On prend toujours un train.

Le gars s'appelle Fausto. Forcément, on pense au Faust, où plutôt à l'idée floue qu'on s'en fait. Au début, il est forcé de se marier avec Sandra, la sœur de son ami Moraldo. Dès la cérémonie, ils sont séparés. On voit Fausto, mais pas Sandra ou alors, le gros se place ingénieusement devant elle pour que la photo de mariage rate. Ça continue comme ça : Fausto flirte, Sandra pleure. C'est pas mal... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

3 1
Avatar Megillah
5
Megillah ·

Critique de Les Vitelloni par Jiminou76

Une belle direction d'acteurs s'agitant dans une ville italienne encore une fois métaphore et star du film. Il y a chez Fellini cette capacité à créer des décors nombreux et variés, et pourtant cohérents les uns avec les autres. Pour autant l'histoire n'est pas bien neuve ou transcendante, les dérives de coeur de notre héros éclipsent à mon goût trop l'évolution des relations amicales que le... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

Avatar Jiminou76
6
Jiminou76 ·

Quand des jeunes adultes veulent rester dans l'enfance

Un film regardé dans le cadre de la FAC et le dernier film à voir appartenant au Néoréalisme. J'y suis allé en mode découverte car je ne savais pas à quoi m'attendre que ça soit sur l'histoire ou les personnages. Puis j'ai vu le film et il m'a fallu un petit temps de réflexion avant de réussir à me faire un avis. Après ce petit temps d'adaptation, je me suis dis que ce film était bien mais... Lire la critique de Les Vitelloni

Avatar FloYuki
7
FloYuki ·

Labeur et désœuvrement sur un territoire en miettes.

Les "Vitelloni" épopée quotidienne et immature d’une certaine classe moyenne ayant échappée à la déchéance sociale, préfèrent camoufler leur détresse existentielle dans des comportements détachés de toutes responsabilités, plutôt que d'offrir leurs bras à un pays ayant besoin de se reconstruire. La nuit la fête est permanente, la lucidité s’effectue le jour après un réveil bien... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

Avatar convivio
9
convivio ·

La distance Fellinienne.

Le cinéma de Fellini m'est fortement hermétique, car s'il raconte une certaine vie de ces concitoyens italiens, il le fait sans naturel. Tout est trop balisé et trop écrit pour emporter, de plus la mise en scène de Fellini est trop classique et conserve toujours une distance avec ses personnages qui empêche l’empathie. Certains passages fonctionnent notamment ceux avec Sordi, qui flamboie... Lire l'avis à propos de Les Vitelloni

Avatar Heurt
6
Heurt ·
  • 1
  • 2