👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les salauds dorment en paix

Warui yatsu hodo yoku nemuru

1960

2.1K

4.4K

337

8.1

Film de Akira Kurosawa · 2 h 31 min · 4 septembre 1960 (Japon)

Genre : Film noir

Casting (acteurs principaux) :

Toshirō Mifune, Masayuki Mori, Kyôko Kagawa, Tatsuya Mihashi, Takashi Shimura, Kô Nishimura, Takeshi Katô, Kamatari Fujiwara

Groupe :

Hamlet

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique

Iwabuchi est sur le point de marier sa fille à son secrétaire. Il se retrouve mêlé à une sombre affaire de pots de vins au sein même de sa société.

TheBadBreaker

http://youtu.be/jGc-K7giqKM (super chaîne YouTube au passage)

il y a 7 ans

7 j'aime

Kannibal_Stan

Jurez c'est pas l'une des affiches les plus classes du site !

il y a 5 ans

5 j'aime

1

Infornography

Il y a toujours des sales enculés pour foutre des 1 sans même voir l'œuvre, le cancer de SC putain!

il y a 6 ans

4 j'aime

4

Torpenn
8
Torpenn

Critique positive la plus appréciée

Les comptes démontés crissent trop

En 1960, Kurosawa décide se s'offrir sa propre maison de production. Il sort de dix années de prestige international, son pays le reconnaît enfin à sa juste valeur et son dernier film, La Forteresse...

Lire la critique

il y a 10 ans

jujub
5
jujub

Critique négative la plus appréciée

Lignes de force versus mauvais scénario

Et oui ! Car si l'esthétique du film est exemplaire, la mise en scène de tout les éléments autour du double jeux n'est même pas au niveau d'un mauvais

Lire la critique

il y a plus d’un an

Sergent_Pepper
8

Les uns corruptibles, et les autres.

Il faut vraiment voir une grande part de la filmographie de Kurosawa pour prendre la mesure de sa maitrise éclectique, ainsi que celle de son comédien fétiche Mifune. Camouflé sous sa gomina et ses...

Lire la critique

il y a 7 ans

Vincent_Ruozzi
8

Salauds de riches

Kurosawa est connu et reconnu pour ses films de samouraïs avec de grands classiques comme Les Sept Samouraïs ou encore Ran. Outre ces films de sabre, le réalisateur nippon a également souvent mis en...

Lire la critique

il y a 6 ans

Eren
9
Eren

L'Empereur réussit un tour de force.

Sous couvert d'un film noir, celui-ci livre une critique virulente de la société Japonaise. Une plaidoirie implacable contre la corruption qui gangrène le milieu des affaires et de ses hauts...

Lire la critique

il y a 9 ans

Gwimdor
9
Gwimdor

Je préfère Les Douze Salopards !

"Les salauds dorment en paix" est le premier film de la société de production que Kurosawa, agacé par tous les rebondissements des derniers tournages, a monté pour accroître son autonomie et ses...

Lire la critique

il y a 9 ans