Des glandus du temps

Avis sur Libre et Assoupi

Avatar adamkesher01
Critique publiée par le

Voilà à quoi peu ressembler une bonne comédie française, à rien ! Enfin de la simplicité et de l'authencité. Sans trop de fioriture cette histoire dégage une certaine fraicheur. Malgré une extrême sobriété elle est plutôt très attachante.
Le cinéma français a la très fâcheuse tendance à cibler ses publiques. Ce qui en résulte des films types, toujours basés sur la même construction ne laissant ainsi aucune place à la surprise. Paradoxellement cela ne permet pas au spectateur de s'identifier dans des scénarios surfaits et élitistes. "Libre et assoupi" se défait de ces codes et réussi donc davantage dans l'universalité du propos. Enième portrait de la fameuse génération "Y". L'inévitable sujet de sa relation avec l'emploi est traité avec beaucoup plus de légèreté. Avec sur ce point tout de même un brin de fantaisie dans la faignantise excessive de Sébastien. Dans l'intention les scènes fantasques comme la réprimende au parc sont pas inintéressantes mais le résultat n'est pas probant.
Les parcours des trois jeunes protagonistes tombent sous le bon sens et transpirent le bon sentiment. Sans qu'on atteigne les grosses ficelles affligeantes souvent servies dans les RomCom le scénario finit bien par être ultra politiquement correct. En évitant la première évidence que la partie romantique suggère et en prenant le temps de faire mûrir son personnage principal, "Libre et assoupi" est plus touchant que redondant. Le mérite aussi à deux jeunes actrices resplendissantes.
Charlotte Le Bon n'en finit plus de briller. L'ancienne miss météo de Canal + trouve peut-être le rôle le mieux accordé à sa folie. Difficile de ne pas se faire emporter par son charme, d'où l'obsession de Bruno pour sa collocataire. Toute l'éclat de la québecoise souligne le trait non-chalent du personnage de Baptiste Lecaplain et s'inscrit dans lignes du récit. On peine à croire tout de même à une telle indifférence pour une demoiselle si lumineuse. Mais on ne nous laisse pas avec un Sébastien sans cœur. Sa rencontre avec Valentine Caillou est jolie, une dernière image très chouette. Suliane Brahim illumine aussi de son sourire.
La mise en scène est très bien rythmée en alternant de la vivacité dansante et musicale avec des temps de repos. Ces scènes se conjuguent au titre et au personnage de Sébastien mais surtout dépoussière le genre souvent survolté et elles laissent le temps au film de se construire. Les sons sont souvent imposants mais cela donne de la dimension et puis les musiques sont chouettes.
Sans être révolutionnaire ni vraiment original, "Libre et assoupi" rafraichit la comédie française par son authenticité et sa légèreté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 304 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

adamkesher01 a ajouté ce film à 1 liste Libre et Assoupi

  • Films
    Cover Carnet de bord 2014

    Carnet de bord 2014

    Avec : La Vie rêvée de Walter Mitty, Nymphomaniac : Volume 1, Yves Saint Laurent, Les Brasiers de la colère,

Autres actions de adamkesher01 Libre et Assoupi