"There's no more guns in the valley"

Avis sur Logan

Avatar MaximeMichaut
Critique publiée par le

Après l'exercice noir anti-hollywoodien et sous-estimé qu'était The Wolverine, James Mangold retourne derrière la caméra pour Logan, perpétuant et achevant sa vision radicale de notre cher griffu sauvage. Pour son ultime baroud d'honneur, le réalisateur a eu un appétit vorace pour l'hémoglobine et la déchirure - étonnante surprise qu'un blockbuster à 120 millions de $ délivre une violence aussi extrême. Mais c'est au bout du compte embrasser la vraie nature du personnage, bestiale, enragée, incontrôlable, jamais réellement exposée sur grand écran. Et enfin y assister, avec les moyens, est une jouissive révérence. On pense évidemment à Beyond Thunderdome et The Last of Us avec ce road-movie aride au doux fumet post-apocalyptique, mais ce sont d'autres consciences référentielles qui rendent l'exercice touchant : d'une part l'objet du comics, ici berceau d'ambitions vitales ; puis la double-citation directe du western Shane de George Stevens, qui en plus de contaminer la forme même du film, néo-western en soit, est la racine des deux moments les plus bouleversants. Sous le sable embourbé par le sang, cette ultime aventure est aussi un constat incroyablement amer de l'Amérique, où seuls les jeunes bobos artificiels et patriotiques ont accès aux paillettes, où les mexicanos s'enferment dans leurs stéréotypes, où ceux qui sont différents, face à la haine et la perdition, engagent par eux-mêmes le chemin des frontières : en somme, il a tout du premier blockbuster de l'ère Trump, ultra-violent, effrayant, désespéré, presque vulgaire s'il n'avait pas cette constante lueur d'espoir. Épilogue cicatrice, Logan offre surtout à Hugh Jackman l'opportunité finale de lâcher les chiens de sa performance, aux côtés de l'étonnante Dafne Keen, histoire d'achever son rôle phare et connu de tous dans un bain de sang et de lumière, sa route de la fureur avec le soleil comme horizon. Désormais il n'y a plus d'armes dans la vallée : le tapis est déroulé devant les super-héros à venir, qu'ils puissent ravaler leur sourire en coin et enfin y déverser leurs tripes.

https://shawshank89.blogspot.fr/2017/03/critique-logan.html

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 359 fois
6 apprécient

MaximeMichaut a ajouté ce film à 5 listes Logan

Autres actions de MaximeMichaut Logan