👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Magnifique film. On sent que le scénario a été bien travaillé, la réalisation très bien pensée et les décors choisis avec soin. Un film pleins de sentiments et d'émotions avec de bons personnages et acteurs.
samLer
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 11 ans

Loin de la terre brûlée
Kelemvor
7

Loin de sentir la terre brûlée

Guillermo Arriaga est peut-être un nom qui ne vous évoque rien. Il est pourtant le scénariste attitré du cinéaste mexicain Alejandro González Inárritu à l'origine du script de 21 Grammes ou encore de...

Lire la critique

il y a 10 ans

5 j'aime

Loin de la terre brûlée
Snailburger
8

Amours vaches...

Scénariste et compère de Innaritu sur le magnifique "Amours Chiennes" et par la suite "21 Grammes" ainsi que "Babel", Arriaga, s’essaie a la réalisation sur "The Burning Plain'! Même griffe, même...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

Loin de la terre brûlée
Fullhd1080
4

le parti prit du réalisateur de monter son film de cette façon, sert grandement le film.

Au final une jolie histoire et une prestations d'acteurs hors norme. Je pense notamment à Kim Basinger qui interprète un rôle vraiment pas simple avec un brio que je ne lui connaissait pas encore. La...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime

1

La Cité de l'ombre
samLer
8

Très bien

Magnifique décors, une ambiante originale et bien faite. Le scénario peut sembler banal mais l'ensemble du film est agréable.

Lire la critique

il y a 11 ans

1 j'aime

Taken
samLer
7
Taken

Très bien

Bon thriller où le suspense et l'ambiance nous plonge complètement dans le film, malgré un ou deux passages un peu "gros".

Lire la critique

il y a 11 ans

L'Imaginarium du Docteur Parnassus
samLer
5

Bien

De bons acteurs, de bons décors, une bonne ambiante, un scénario correct, tout y est... mais pourtant la "mayonnaise" ne prend pas. On a l'impression que le film reste superficiel en ne touchant que...

Lire la critique

il y a 11 ans