Le plus beau but de Cantona était une passe

Avis sur Looking for Eric

Avatar Dialectik Football
Critique publiée par le

Dans Looking for Eric, Eric Bishop, un déprimé chronique débordé par son métier de facteur et son quotidien de père célibataire semble avoir perdu goût à la vie et toute faculté de se battre, quand la présence hallucinatoire de son idole Eric Cantona arrive à son secours. Eric « The King », qui joue son propre rôle dans le film, se transforme en coach personnel. Lorsque Bishop questionne Cantona sur le but dont il est le plus fier, Cantona lui répond que ce n’est pas un but mais une passe. Une passe décisive lors d’un match contre Tottenham. Manière allégorique de rappeler la force du collectif, de l’entraide et du partage pour s’en sortir, quand le capitalisme produit et entretient l’atomisation des exploités et le repli individualiste.
Le récit de cette fameuse passe à lire sur Dialectik Football.
http://dialectik-football.info/9-janvier-1993-plus-beau-but-cantona-une-passe/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 121 fois
1 apprécie

Autres actions de Dialectik Football Looking for Eric