Affiche Lorna, l'incarnation du désir

Critiques de Lorna, l'incarnation du désir

Film de (1964)

Le cri de Lorna

Surpris par ce film des frères Dardennes dont on ne reconnaît absolument pas la patte. La mise en scène est délicieuse, comme toujours avec le réalisateur : de belles compo, des plans très clairs, très lisibles, un découpage efficace, un montage dynamique alternant accalmies et nervosité sans discontinuité. Les décors sont très chouettes, bien exploités. Diantre, que j'adore ce plan... Lire l'avis à propos de Lorna, l'incarnation du désir

2
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Lolo.

L'obsession du cinéma de Meyer est toujours pointée sur les... gros seins?! Ouais bon d'accord mais ce n'est pas que ça, c'est surtout les relations femme / homme(c'est dans ce sens là et pas dans l'autre) qu'il explore. Là encore c'est son sujet, Lorna est une plantureuse jeune femme mariée à un ouvrier, ils vivent tous les deux dans une petite ville bien tranquille. L'homme lui est heureux,... Lire l'avis à propos de Lorna, l'incarnation du désir

Avatar Heurt
5
Heurt ·

Critique de Lorna, l'incarnation du désir par Alligator

mars 2011: Cela faisait déjà quelques temps que j'avais mis en sourdine mes dvds de Russ Meyer. Petit à petit, je me débarrasse de cette vieille corvée. Et donc, je suis passé au disque contenant "Lorna" et "Mudhoney". La filiation entre ces deux-là et les premières oeuvres nudies de Meyer se fait tout de suite sentir avec son style très brutal. Cette caméra qui filme près du sol le bitume... Lire la critique de Lorna, l'incarnation du désir

1
Avatar Alligator
5
Alligator ·