Affiche Loser

Loser

(2000)
12345678910
Quand ?
4.9
  1. 2
  2. 14
  3. 22
  4. 50
  5. 61
  6. 45
  7. 11
  8. 4
  9. 2
  10. 2
  • 213
  • 11
  • 43

Fraîchement débarqué de sa campagne pour suivre des cours à New York, Paul Tanneck, boursier, grand travailleur devant l’Éternel, devient très vite le souffre-douleur de ses camarades de l'université. Boycotté par ses copains de chambrée, qui passent le plus clair de leur temps à se droguer et à...

Casting : acteurs principauxLoser

Casting complet du film Loser
Critiques : avis d'internautes (5)
Loser
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Sympa le bonnet...

Alors je n'ai pas vu ce film à la sortie mais donc 17 ans après. Et je pense que ma note est légérement plus haute que ce que j'aurais pu dire à l'époque à cause de diverses points : 1 : la bande son que j'adore 2 : parce que c'est rigolo de voir des acteurs de l'époque comme Jimmi Simpson (Westworld) et Jason Biggs (avec une coupe des années 90) tout jeune. Sinon par rapport aux films c'est...

Avatar Corsicanna
6
·
"The loser is king" Secret Loser

Amy Heckerling est une réalisatrice et scénariste qui s'est fait connaître dans les années 1980-1990 avec des films comme Allo maman, ici bébé ou Clueless, deux petits succès aux Etats-Unis. Ses films tournent beaucoup autour de la jeunesse américaine, il n'est donc pas surprenant de retrouver dans les deux rôles... Lire l'avis à propos de Loser

2
Avatar SimplySmackkk
6
SimplySmackkk ·
Découverte
Critique de Loser par Incertitudes

C'est marrant parce qu'on retrouve deux des acteurs d'American Pie sorti l'année précédente : Jason Biggs (Jim) et Mena Suvari (Heather). Mais d'American Pie, ce teen-movie n'en a que peu de points communs en dehors de ses acteurs. Là où American Pie, c'était une galerie de personnages énormes et des vannes hilarantes au-dessous de la ceinture, Loser est terriblement classique. C'est... Lire l'avis à propos de Loser

Avatar Incertitudes
4
Incertitudes ·
Le loser n'a pas toujours celui qu'on croit

Le loser mâle, parfait empoté habitant dans vos villes. Maladroit, naïf, débrouillard, arborant un look bien à lui, mignon malgré lui, s’immisçant toujours dans des groupes en quête d’amitié, toujours repérable car toujours déplacé. Malgré tout, le loser, mâle ou femelle, de tout type, de toute forme, de tout genre, peut se révéler généreux, loyal et aimant si l’on tente de s’en faire un... Lire la critique de Loser

Avatar Jay77
9
Jay77 ·
Toutes les critiques du film Loser (5)