Une plongée dans un rêve touchant

Avis sur Lou ! Journal infime

Avatar Blindman
Critique publiée par le

Lou ! Journal infime, adaptation de la BD de Julien Neel, s'attarde sur le quotidien de Lou et de sa mère (grande ado un peu perdue), habitantes d'un petit appartement dans une ville non précisée (la ville). Ce film est pour moi un petit bijou ! Un conte mignon, beau, poétique … et bien moins destiné aux enfants que sa distribution le laissait penser.
Le film s'ouvre comme le premier tomme de la BD, et est très proche de celle-ci, traité globalement de la même manière en parsemant un peu de chaque volet ici et là: le fil conducteur étant la recherche de l'amour (aussi bien pour Lou que pour sa mère). Mais ce fil rouge sert principalement à faire avancer l'histoire. L'intérêt de Lou réside surtout dans les petites fenêtres ouvertes sur ces scénettes amusantes, situations touchantes, ces instants de vie.

Visuellement (et même sensoriellement), le film est relativement incroyable. L'univers de Neel crève l'écran, c'est beau, ça fourmille de détails, déborde de couleurs, et on se sent finalement presque chez soi dans ce cocon rétro 90's à l'usure familière et réconfortante. On s'attache et s'identifie vite aux personnages. Mais là ou les films français (en général) usent de réalisme pour y parvenir; Lou prend une méthode plus rêveuse. Les incidents et réactions sont plus celles qu'on aurait vu dans un conte, ou qu'on aurait rêvé. Cet univers clairement irréel est en fin de compte celui qu'on (ou du moins Lou et donc Neel) rêve au quotidien, sans aucune attache spatio-temporelle. La musique, mélange de 8bit et de chansonnettes, et les références japanimaion, 90's, poussent également le film dans cette direction. Le personnage de Lou représente bien cela, inventive, rêveuse, et sans cesse en train de se poser des questions auxquelles elle ne cherche pas forcément de réponses (elle est de toute manière incapable de s'arrêter sur l'une d'entre elles, le simple fait de se questionner est suffisant)

Bien évidemment, le film n'est pas dénué de défauts: certaines grossièretés sur les dialogues, et une direction d'acteurs qui laisse parfois à désirer (Le personnage de Mina est juste insupportable, les autres s'en tirent relativement bien). Mais ils n'entachent que très peu le ressenti général. Ce qui au final m'a le plus énervé, c'est la manière dont le film à été vendu. Il n'y avait que des parents accompagnants leurs enfants dans la salle. Alors que ce film s'adresse à tous ! C'est assez mignon pour plaire à des enfants qui ne comprendront pas toutes les références, blagues … réservées, elles, pour un public plus mûr.

Au final, ce n'est pas du tout une œuvre majeure, ni une claque, ni un monstre d'humour ou de sentiments. Lou est un film qui donne le sourire, le genre de film qui détend, qui met bien. Le genre de film que je pourrait revoir sans hésiter, au cours d'une soirée d'hiver, blotti sous la couette avec ma famille et un bon chocolat chaud.
Et à la fin, c'est avec un grand sourire que je sortirai, me disant que la vie est plutôt belle si on prend le temps d'y ajouter un peu de rêve.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 368 fois
1 apprécie

Blindman a ajouté ce film à 5 listes Lou ! Journal infime

Autres actions de Blindman Lou ! Journal infime