Affiche Ma vie avec Liberace

Critiques de Ma vie avec Liberace

Téléfilm de (2013)

Les Dorures du Biopic

1977, Las Vegas. Bob Black amène son ami-amant voir le show d’un pianiste fantasque. Ils pénètrent dans une salle pleine de ménagères quinquagénaires redevenant des filles en fleur le temps d’une soirée. Au-dessus des gloussements, une mélodie au piano enrobe la pièce d’un cocon séducteur. Sur scène, un piano triomphe orné d’un candélabre. Sous les plumes, les strass et les paillettes, Scott... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

9 2
Avatar LeCinemaDuSpectateur
7
LeCinemaDuSpectateur ·

Bling !!!!!

Il est dommage que ce film soit seulement un film télé. Les performances des 2 acteurs principaux ont été ignorées par les principales académies US et c'est bien dommage. Liberace est un symbole des années 60 et 70 aux USA. Un personnage haut en couleur et en flamboyance dont l'homosexualité est, de façon tout à fait incroyable, restée ignorée des masses jusqu'à sa mort. Un peu comme... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

4
Avatar Anilegna
7
Anilegna ·

T'as de belles dents, on dirait des perles...

Behind the candelabra est un biopic remarquablement interprété par un duo d’acteurs en parfaite alchimie. Plus qu’une histoire vraie, nous voilà pris dans une histoire d’amour incandescente, dans une histoire de désir, de possession, de réalité, de lassitude. Le film est un morceau de piano joué par deux virtuose, l’un jetant de la poudre aux yeux et l’autre s’en jetant au nez. Ce morceau... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

4
Avatar Julie-julie
7
Julie-julie ·

Critique de Ma vie avec Liberace par Voracinéphile

Ma vie avec Liberace, c’est avant tout la splendeur d’une direction artistique de haute volée. Eblouissante photographie, merveilleuse gestion des ambiances lumineuses dans un déballage continuel de kitch entièrement connoté (on croule sous les lustres en cristal, les statues grecques et les bibelots de porcelaine), Ma vie avec Liberace est un bonheur pour l’œil, chaque scène bénéficiant d’une... Lire l'avis à propos de Ma vie avec Liberace

4 2
Avatar Voracinéphile
7
Voracinéphile ·

Drama queen

Ça commence par un regard appuyé, un jeu de drague entre deux hommes dans un bar gay au son du I feel love de Donna Summer. Scott rencontre Bob qui, plus tard, lui fait rencontrer Lee, alias Walter, alias Wladziu Liberace, figure flamboyante du music-hall américain entre les années 50 et 70 et vieille folle excentrique couverte de bagues et de bracelets et de colliers et de fourrures et qui... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

4 1
Avatar mymp
7
mymp ·

Critique de Ma vie avec Liberace par DanielOceanAndCo

Pour son dernier film (??), Steven Soderbergh n'aura donc pas eu les honneurs d'une sortie en salles outre-Atlantique, un privilège réservé à l'Europe donc. Pourquoi?? Parce que le prolifique réalisateur américain y raconte la tumultueuse relation amoureuse entre un pianiste virtuose et un jeune éphèbe interprétés avec talent et conviction par Michael Douglas et Matt Damon et si Soderbergh... Lire l'avis à propos de Ma vie avec Liberace

1
Avatar DanielOceanAndCo
6
DanielOceanAndCo ·

Critique de Ma vie avec Liberace par JimAriz

Steven Soderbergh finit sa carrière en beauté, champagne, musique, candélabres et paillettes pour fêter sa retraite (ou pas ?). Ma vie avec Liberace est le dernier film clinquant du prolixe auteur américain. Dans ce biopic d'un grand pianiste de music-hall des années 50 à 70, Soderbergh s'attache à la relation aussi sulfureuse qu’ambiguë de cet artiste avec un jeune californien. Liberace aime... Lire l'avis à propos de Ma vie avec Liberace

3
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Liberace pour tous !

Attention, Ma vie avec Liberace n'est pas un film : le sujet étant considéré comme "trop gay", il a été refusé par les Majors, et seul HBO a accepté de le diffuser, avec un carton d'audience à la clé. En France, nous avons la chance de le voir en salles, et d'admirer une dernière fois le talent de Soderbergh, qui a décidé d'arrêter sa carrière, au cinéma du moins. Ma vie avec Liberace raconte... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

3 2
Avatar Boubakar
7
Boubakar ·

Un coming-out plus clinquant et extravagant que jamais.

C'est encore une fois le culot de la chaîne HBO qui a permis à ce téléfilm de luxe de voir le jour. Tous les producteurs ont envoyé Steven Soderbergh sur les roses,le sujet étant définitivement trop gay. Heureusement,il est désormais possible de voir sur grand écran l'icône virile des années 90,Michael Douglas,en chanteur de jazz excentrique,flamboyant et homo jusqu'au bout des ongles. Face à... Lire l'avis à propos de Ma vie avec Liberace

3 1
Avatar Akamaru
6
Akamaru ·

Glitter.

Admirateur du personnage comme de l'artiste, le cinéaste Steven Soderbergh trouvera dans le livre de Scott Thorson matière à adapter enfin à l'écran un passage de la vie de Wladziu Valentino Liberace. Ne trouvant aucuns producteurs intéressés par un tel projet, Soderbergh se tournera vers la télévision, à savoir... Lire la critique de Ma vie avec Liberace

4
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·