👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Machete et ses belles femmes/armes/répliques (cochez la bonne réponse).

Qu’on l’a aimé ou pas, « Machete » est une œuvre difficile à juger. Bien sûr il faut le prendre au second, voire au troisième degré, mais même en sachant cela, le tout reste un peu léger.

Les personnages manquent de relief, à l’image de Danny Trejo qui trimballe sans cesse sa "gueule" sans expression. Les femmes du film, bien que toutes incroyablement belles, ne sont pas seulement considérées comme des objets de désir. Même si chacune succombe beaucoup trop facilement aux charmes du papy (Trejo fête ses soixante-dix ans cette année), il est agréable de voir des femmes fortes capables de donner une raclée à ces messieurs. Car oui, tuer un homme avec des talons aiguille est possible mesdames. Cette scène n’est pas isolée, la violence est omniprésente. La brutalité, essentielle au capital sympathie de l’œuvre est totalement dédramatisée, elle entraîne des effusions de sang grossières entre autres têtes et membres tranchés.

Trop facile pour Machete !

Quel a été l’ambition de Roberto Rodriguez avec son héros, à part d’enchaîner les scènes de baston ? Tout comme le traitement des personnages, sa pseudo critique de l’immigration mexicaine est trop superficielle, vu qu’elle n’est que prétexte à cogner les méchants.

Avec cette ambiance décomplexée, on remarque de bons riffs de guitare collant au ton décalé recherché. La photographie est assez belle, mais franchement... qui est intéressé par ça en regardant le film de Rodriguez ?

Le film en lui-même n’est pas mauvais dans le genre série B, mais les propos et personnages auraient dû être un poil plus poussés pour me toucher.
mewnaru
4
Écrit par

il y a 8 ans

1 j'aime

Machete
Chaiev
6
Machete

Hachoir et à manger

Machete fait pour moi partie de ces films qu'on a envie de défendre face à ses détracteurs, mais qu'on ne peut s'empêcher de dénigrer un peu si on en discute avec des fan absolus. Peut-être tout...

Lire la critique

il y a 11 ans

86 j'aime

24

Machete
Bavaria
2
Machete

Critique de Machete par Mickaël Barbato

L'humanité a mal évolué. Quelque chose est venu perturber notre marche vers l'avant, un cheveu ou un grain de sable s'est pris dans l'engrenage. Non, ce n'est pas exagéré, il suffit d'ouvrir les yeux...

Lire la critique

il y a 11 ans

66 j'aime

85

Machete
Plug_In_Papa
3
Machete

Émoussé

"Machete" à l'origine c'est une fausse bande-annonce dans laquelle on voit un putain de mexicain (Danny Trejo dont personne n'avait rien à foutre jusque là mais que maintenant tout le monde trouve...

Lire la critique

il y a 11 ans

59 j'aime

13

Orange mécanique
mewnaru
4

"Est-ce donc un démon qui vous dévore le cœur mon cher Alex ?"

Comment faire une critique de la violence au cinéma ? La solution proposée par « Orange mécanique » ? Faire un des films les plus violents de l’époque, tellement violent que l’on prend le risque de...

Lire la critique

il y a 7 ans

33 j'aime

13

Rencontres du troisième type
mewnaru
5

Le saviez-vous ? Les extraterrestres sont mélomanes.

Steven Spielberg aime la science-fiction. Ce n’est un secret pour personne. Bien avant les robots d’A.I, les dinosaures de Jurassic Park et surtout, cinq ans avant le petit E.T l’extraterrestre, le...

Lire la critique

il y a 8 ans

27 j'aime

5

La Leçon de piano
mewnaru
5

Le désir joué par quelques notes noires.

Un film qui a raflé tout un tas de récompenses (dix exactement). « La leçon de piano » raconte la destinée d’une femme muette liée contre sa volonté à un homme qu’elle ne connaît pas. Peu à peu,...

Lire la critique

il y a 8 ans

26 j'aime

3