Sa Prestation aux Césars contre Polanski

Avis sur Madame Foresti

Avatar Seb Rendly
Critique publiée par le

Je viens d'apprendre ce soir que Florence n'a jamais été drôle ni belle. En référence à "Atchoum".
C'est curieux parce que j'avais vu tous ses spectacles qui faisaient salle comble partout en France, la metteuse en scène de Céline Dion qui lui a fait un show digne de Las Vegas à Bercy...
Je croyais qu'elle était courageuse et félicitée pour son audace envers un crime récompensé (amalgame : c'est le film qui est récompensé, pas la vie du réalisateur).
Je découvre des commentaires qui me confortent dans cette idée sous l'extrait de son sketch sur Canal +..
Mais dans l'actu fraîche, je découvre que Hanouna ou M. Besnéard contestent l'attitude de Mlle Foresti qui aurait commis une "lourde faute professionnelle", et des tonnes de commentaires rageux assurant qu'elle n'a jamais été drôle ni belle et défendant massivement Polanski...

Richard Anconina au micro d'Europe 1 : "C'est un paquet de gens qui ont voté, ce sont les gens du métier".
Qui va voir les films ? Les gens du métier ? Non, le public, les petites gens, les gens lambdas.
Les gens du métier, la plupart du temps, ne sont même pas au courant de la sortie des films de leurs confrères car ils sont bien trop occupés à ne penser qu'à eux et aux films qu'ils ne font pas, ce n'est pas pour voir celui des autres.

Ce n'est donc pas un gage de qualité que d'être récompensé par "les gens du métier" qui se félicitent entre eux (comme dit Bigard, plus poétiquement) en vous excluant.
A aucun moment, on ne prend en considération le public qui, à lui-seul, fait vivre le cinéma.
Sans public, plus de film, plus d'artiste.

"Si tu es révolté, ne viens pas", ouais : prends tes affaires rentre chez toi. Si tu te fais violer, ne viens pas pleurer à la télé ou dénoncer ton violeur, ne te révolte pas ou alors chez toi en silence.
Qu'est-ce que ça veut dire ?
"Ou alors elle est venue pour son salaire", et l'indécence de le dévoiler, mais qui s'en offusque ? D'autres acteurs qui touchent le triple pour une pub ou une apparition dans des émissions pour faire de la promo. Et ton cachet pour dénoncer le comportement scandaleux de l'héroïne Foresti, il est double ou triple ?

On demande à Foresti de ne faire rire qu'avec de petites blagues Carambar qui ne dérangent personne, mais de ne surtout pas prendre position pour la défense des femmes violées parce que ça, c'est violent et révoltant.
Mais remettre des récompenses à un violeur c'est bien plus moral, et ça ne s'appelle surtout pas cautionner la culture du viol puisque c'est l'ensemble des "gens du métier".

A la cérémonie des césars, on récompense le viol tout en condamnant sa dénonciation.

Dénoncer rappelle irrémédiablement la délation faite aux juifs pendant la guère, or à cette période, ils dénonçaient des gens biens, innocents, sur fond d'antisémitisme.
Il n'y a rien de péjoratif à dénoncer le viol, le pointer du doigt.
Au contraire, le scandale viendrait plutôt du fait que certains n'en sont pas dérangés, indifférents.

Cela ne remet nullement en question un film sur lequel plusieurs personnes ont collaborés et non juste un réalisateur. Le film ne doit pas être boycotté car il n'a rien à voir avec la vie entière ou un acte durant la vie de celui qui l'a créé.

Tout comme on peut continuer à danser sur du Mickaël Jackson ou du Bertrand Cantat. Ecouter une chanson ou regarder un film ne signifie nullement cautionner ce que son auteur a fait d'immoral dans la vie, déjà parce que c'est mis en lumière.
Mais combien de projecteurs restent éteints chez les autres qui ont peut-être fait pire ?

Une oeuvre est une partie de l'artiste, ce qu'il y a de mieux en lui ; ses actes odieux : la partie noire. L'ensemble forme la personne, dissociable de l'artiste.
Quand on crée une oeuvre, on n'est plus cette personne lambda l'espace d'un instant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 401 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Seb Rendly Madame Foresti