Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bande-annonce
Affiche Malveillance

Malveillance

(2011)

Mientras duermes

12345678910
Quand ?
6.9
  1. 10
  2. 17
  3. 35
  4. 90
  5. 205
  6. 578
  7. 1120
  8. 669
  9. 134
  10. 32
  • 2.9K
  • 216
  • 1.1K

César est un gardien d'immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s'immiscer dans la vie des habitants jusqu'à les connaître par cœur ; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur ; efficace quand il s'acharne jusqu'à l'obsession sur Clara, une jeune femme...

Casting : acteurs principauxMalveillance

Casting complet du film Malveillance
Match des critiques
les meilleurs avis
Malveillance
VS
Avé César !

C'est dans un climat oppressant que Jaume Balaguero nous installe dans un immeuble cossu barcelonais dans lequel se déroule son quasi-huis clos : "Malveillance" ("Mientras Duermes" dans la langue du Pape). Sans aucun scrupule et sans déranger, le cadre exploité est un copier-coller de celui de "Rec" sa précédente œuvre horrifique co-réalisée avec Paco Plaza. On y suit le quotidien de Cesar (interprété par Luis Tosar fascinant de charisme), concierge aimable et serviable auprès des habitants...

18
Avatar Le_blog_de_Yuko
5
Le_blog_de_Yuko
Critique de Malveillance par Le_blog_de_Yuko

Film dérangeant au suspens pervers, Malveillance relate avec angoisse le quotidien corrompu d'un concierge en mal de reconnaissance. A travers une mise en scène efficace et sophistiquée, le film, construit en huis clos, se joue des contradictions, distille l'inquiétude et suscite l'effroi. Diabolique et implacable, le film ne parvient cependant pas à se défaire d'un sentiment de déjà-vu, où les rebondissements, souvent attendus, détruisent le potentiel de peur et d'effroi que suscite le... Lire l'avis à propos de Malveillance

2

PostsMalveillance

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (119)
Malveillance
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un bon thriller, amoral à souhait et transcendé par un putain d'acteur.

Tremblez Michael Myers, tremblez Jason Voorhees, le nouveau Boogeyman nous arrive d'Espagne et il ne reculera devant rien pour arriver à ses fins. Nouveau film de Balaguero après les Rec tournés avec Paco Plaza, Mientras Duermes est un excellent petit thriller parfaitement exécuté, qui marque un tour de force moral en s'attachant, pour une fois, au méchant de l'histoire. Le film frappe par son... Lire la critique de Malveillance

14 1
Avatar Dalecooper
8
Dalecooper ·
Critique de Malveillance par Zogarok

Jaume Balaguero est un cinéaste remarquable dont la plupart des œuvres sont de belles réussites et des petites frustrations. De Rec à Fragile en passant par La Secte sans Nom, c’est toujours des films de genre originaux, novateurs ; et toujours des programmes échouant, semblant non pas renoncer mais s’immobiliser au fur et à mesure que le... Lire l'avis à propos de Malveillance

5
Avatar Zogarok
8
Zogarok ·
Découverte
Le masque de l'araignée

Jaume Balaguero est de ces quelques cinéastes qui auront contribué durant les années 2000 à la nouvelle vague de films horrifiques en provenance d'Espagne. Ses films tout aussi retors, violents que désespérés, ont tous la particularité de baigner dans une atmosphère lourde et oppressante et le plus souvent totalement dénué du moindre trait d'humour. Avec Malveillance, Balaguero s'éloigne du... Lire la critique de Malveillance

10
Avatar Vincent Rigaud
8
Vincent Rigaud ·
Dormez bien les petits !

Maître du fantastique européen depuis près de dix ans, l'Espagnol Jaume Balaguero est pourtant peu connu du grand public alors qu'il s'agit de l'homme derrière le paraît-il ubër terrifiant Darkness et le génial Rec réalisé pour 800000 malheureux euros avec son compère Paco Plaza. Avec Malveillance, (Mientras Duermes en VO), Balaguero délaisse son genre de prédilection pour s'attaquer au... Lire l'avis à propos de Malveillance

9 1
Avatar Diego290288
8
Diego290288 ·
Mes chers voisins.

Pendant que son acolyte Paco Plaza s'en va mettre en boîte le trosième volet de la saga "[Rec]", Jaume Balaguero en profite pour revenir lui aussi à la réal en solo avec ce "Malveillance". Mis en image avec une ironie constante, "Malveillance" ne sort pas franchement des codes bien balisés du thriller domestique, cumulant tous les clichés du genre, à savoir la girl next door qui fait craquer... Lire l'avis à propos de Malveillance

13
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·
Toutes les critiques du film Malveillance (119)
Bande-annonce
Malveillance
Vous pourriez également aimer...