Un slasher répugnant, glauque, malsain et underground...

Avis sur Maniac

Avatar RENGER
Critique publiée par le

William Lustig, à qui l’on doit la trilogie Maniac Cop (1988/1990/1993), réalise ici son tout premier film, un slasher répugnant, glauque, malsain et underground. Maniac (1980), c’est l’histoire d’un psychopathe, semant la terreur dans la ville de New York, en s’attaquant à des innocents (couples, prostituées, …). Il les égorge ou les poignarde et à chaque fois, les scalpe afin de ramener chez lui, ses fameux trophées. Joe Spinell est sidérant dans ce rôle, son regard et sa démarche nous glace le sang. Une scène particulière retiendra notre attention, celle du métro. Une poursuite haletante, où une jeune femme tente coûte que coûte de s’en sortir indemne. Censuré ou refusé dans de nombreux pays, en France, il aura fallut patienter deux ans avant qu’il n’apparaisse sur notre territoire. Un film tourné avec les moyens du bord, à l’arrache (sans autorisation de tournage pour les extérieurs), ce petit bijoux d’horreur/trash a fini par devenir culte malgré ses difficultés à s’imposer sur le marché du film. Lustig réussit ici quelque chose d’impressionnant, surtout pour une première œuvre. Durant près d’une heure trente, on se retrouve au coeur de l’intimité physique, mentale et sentimentale d’un tueur sévèrement dérangé. On regrettera qu’il n’y ai jamais eu de suite à ce jour. En effet, à l’époque ce fut bien plus qu’un projet, puisque quelques scènes avait été tourné en guise de bande annonce, afin de trouver les fonds nécessaire à la réalisation de « Maniac 2 : Mr Robbie ». Mais hélas, ce second opus ne vu jamais le jour, suite à la mort brutal de l’acteur principal : Joe Spinell.

(critique rédigée en 2008)
http://qr.net/ivn

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 449 fois
2 apprécient

RENGER a ajouté ce film à 7 listes Maniac

Autres actions de RENGER Maniac