La simplicité touchante et décalée de Valérie Lemercier

Avis sur Marie-Francine

Avatar alsacienmarseillais
Critique publiée par le

Vu sans grandes convictions suite à son dernier film 100% cachemire, j'ai été très touché par le portrait dressé avec Valérie Lemercier dans Marie-Francine. Certes, l'histoire se déroule dans un cadre bobo parisien, un peu éloigné de la vie qu'on côtoie tous, et le thème désormais déjà-vu des enfants adultes contraints de revenir vivre chez leurs parents (Retour chez ma mère, Tanguy) a usé son lot de surprises... Mais malgré ça, l'humour est omniprésent grâce à ce personnage touchant et malchanceux, simplement interprété par Valérie Lemercier qui ne force pas les traits, rendant ainsi la situation euphorique alors que son personnage vit une vraie descente aux Enfers, entre son mari qui la quitte, son boulot qui est obligé de la licencier pour des raisons sanitaires et ses parents qui inspectent ses moindres faits et gestes depuis son retour chez eux. Il y a des scènes très bien trouvées, en contrepoint total avec le milieu social aisé des parents, où la réalisatrice témoigne d'un regard plus large sur notre société, que ce soit par le biais de situation (la scène des comptes bancaires ou encore la scène de l'hôtel sont géniales !) ou de dialogue-type lorsqu'on est au fond du trou et que des inconnus tentent de nous encourager pour remonter la pente. Hélène Vincent et Philippe Laudenbach dans le rôle des parents sont à mourir de rire et offrent une compilation de scène qui frôle le cliché sans jamais y sombrer. Le maître mot de la réalisatrice reste la simplicité, et l'efficacité qui en découle. Les dialogues sont fins et drôles, les situations cocasses, l'histoire d'amour émergente avec Patrick Timsit en loveur tient la route sans jamais rentrer dans le stéréotype et la morale, bien que déjà-vu, est belle et vitalisante : même dans les périodes les plus dures, il y a toujours un moyen de remonter à la surface ! Bon, cela dit, je mettrais un petit bémol sur la bande originale qui est dépassée et has been, mais ça peut aller de paire avec le côté bobo et rétro du film. Sans vulgarité ni humour trash, Marie-Francine se présente comme une comédie originale et décalée en ces temps où toutes comédies françaises se ressemblent. C'est divertissant et touchant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 64 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de alsacienmarseillais Marie-Francine