Quel ennui!

Avis sur Mary Shelley

Avatar SolèneEpooziks
Critique publiée par le

Tous les ingrédients étaient réunis pour faire de Mary Shelley un grand film historico-romantique avec pour fond la genèse du processus créatif. Des personnages anticonformistes, une touche de lutte féministe encouragée par une époque propice à un bouillonnement intellectuel et social et une histoire d’amour sulfureuse. Le décor est reconstitué dans les moindres détails, le chef opérateur fait un travail admirable et parvient à restituer la lueur des bougies, le son est travaillé à tel point qu’on entend le bruissement des feuilles sur lesquelles écrit Mary. La nature est très présente, tour à tour amicale et angoissante. Les acteurs font de leur mieux et l’accent Anglais d’Elle Fanning (Mary) est tout à fait correct. Et pourtant, pourtant, ce film manque d’un souffle lyrique. La réalisation d’Haifaa Al-Mansour, qui lorgne visiblement sur les grandes fresques romantiques des années 90 (Le temps de l’innocence, Raison et sentiments) est trop académique. (N’est pas Ang Lee ou Scorcèse qui veut). La musique d’Amelia Warner confond romantisme et eau de rose, à grand coups de violons et n’est pas pour rien dans le sentiment de platitude qu’engendre ce film. La recette ne prend donc pas, mais ce film a tout de même le mérite de faire connaître Mary Shelley et cette époque foisonnante. Il nous donne envie de lire (ou relire) Frankenstein, Lord Byron et Percy B. Shelley, ce qui est surement une meilleure façon de passer deux heures de son temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 962 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de SolèneEpooziks Mary Shelley