Un naufrage

Avis sur Maso et miso vont en bateau

Avatar Caledodub
Critique publiée par le

A l’heure d’Internet et des YouTubeurs, l’exercice fait sourire. Le collectif Les Insoumuses détournent de manière humoristique une émission de Bernard Pivot avec Françoise Giroud, à grand renfort de montage, de commentaires ou de détournement.

Si aujourd’hui n’importe quel(le) boutonneux(euse) peut se prendre pour le futur Christopher Nolan grâce à son smartphone, à l’époque, c’est une autre histoire. Il fallait que l’indignation soit forte et la motivation sans faille pour récupérer l’émission puis passer des heures à monter ou à filmer des séquences supplémentaires.

Et pourtant, ce n’est pas la forme le plus important ici. Deux choses sont particulièrement choquantes.

Tout d’abord, la misogynie ambiante est insupportable. On peut se dire que c’était avant, quasiment la préhistoire. Le film date de 1976, donc pas si longtemps avant ma naissance. Le chemin est encore long, mais je peine à imaginer une telle émission sortir aujourd’hui.

L’autre point choquant est Françoise Giroud. Dans le milieu très masculin de la presse, elle constitue une des rares grandes figures féminines, en tant que directrice de la rédaction du nouveau magazine Elle et cofondatrice de L'Express. Dans cette émission, elle apparaît comme secrétaire d'État chargée de la Condition féminine. Ses réponses et ses commentaires sont désastreux.

Tout y est navrant, mais ce document offre une passionnante piqure de rappel. J’ai découvert ce film grâce à l’émission de Dorothée Barba et l’accès gratuit au film sur Tënk.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 87 fois
1 apprécie

Caledodub a ajouté ce documentaire à 1 liste Maso et miso vont en bateau

  • Films
    Cover Ma séance ciné 2020

    Ma séance ciné 2020

    Autant j'étais content de voir plus de films que d'habitude en 2019, autant j'étais un peu désolé de voir que je n'avais pas...

Autres actions de Caledodub Maso et miso vont en bateau