Touchant et casting parfait

Avis sur Max

Avatar Romain Bouvet
Critique publiée par le

Ayant été absolument, et agréablement, surpris par la prestation de Joey Starr dans Polisse, je me suis donc jeté sur Max. Et si je ne m’attendais pas à le voir en flic tant impliqué dans la protection des enfants, je m’attendais encore moins à le retrouver dans une comédie romantique. Et le pire c’est que cela fonctionne. Joey Starr a un charisme de malade à l’écran, crédible en petit truand, crédible en père veuf dépassé par le quotidien de sa fille qui grandit, crédible dans ses colères (sa voix aide beaucoup), crédible dans ses scènes de tendresse. Plus je le vois dans des films, et plus je réalise que sous ses airs bourrus, se cache une grande palette d’émotions.
Joey Starr joue donc le père de Max, pour Maxine, petite fille de 6 ans. 6 ans qu’il a déclaré la naissance de sa fille et le décès de sa femme le même jour. 6 ans qu’il se bat avec ses armes de petits truands pour apporter l’amour, l’attention et le confort dont à besoin sa petite Max, même si cela est rarement dans la norme, il y met tout son cœur. Assisté par Nick (formidable Jean-Pierre Marielle) petit vieux faisant office de grand-père, qui, sous ses airs de truand un peu sénile, ne cherche en fait que le bonheur pour cette famille à laquelle il tient, et à Joey Starr de finir comme lui.
Mais malgré ses efforts, Max désire autre chose, sous ses coups de colère et de ras le bol, elle recherche une maman ! Et lors d’une de ses nombreuses fugues elle va rencontre Rose, une prostituée qui va de suite craquer pour cette petite fille. Et alors que Rose lui explique que son métier est de s’occuper des « bons hommes », Max va avoir l’idée, à quelques jours de noël, d’utiliser sa tirelire pour acheter les services de Rose, afin qu’elle vienne s’occuper de son papa qui en a besoin.
Si la situation est complètement loufoque, et le fait que le père et Rose accepte de jouer cette comédie le soit encore plus, et que la première rencontre entre les deux fait des étincelles, on est malgré tout pris dans cette comédie. Tout simplement car elle est touchante. Il est rare de voir aborder au cinéma le sujet du père veuf. Et si cela se voit de temps en temps, on a plus l’habitude de le voir en second ou troisième centre d’intérêt dans le film. Là c’est l’axe principal, Max et son père se soutiennent l’un l’autre inconsciemment et ont besoin d’une présence maternelle dans la maison.
On est loin également des scènes d’amourette, de dragues lourdes et à deux balles. Non, ici cela se fait naturellement, il n’y a rien de forcé. Ce sont trois personnes qui se trouvent au bon endroit, au bon moment. Et cela fait du bien que ce soit dans ce sens là pour une fois.
De belles scènes, de bons acteurs, d’excellents dialogues et des oppositions qui font des étincelles.
Bref, Max est un bon film. Non, Max est un beau film. Cela fait du bien de temps en temps de ne regarder un film uniquement pour se réchauffer le cœur, chose que sait merveilleusement bien faire Max avec son naturelle et son formidable sourire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 519 fois
1 apprécie

Autres actions de Romain Bouvet Max