Cherche enchantement...

Avis sur Merlin l'Enchanteur

Avatar Presci1508
Critique publiée par le

Merlin l'Enchanteur n'a jamais été un grand Disney pour moi. Si le film est sans doute très divertissant pour des enfants (les transformations, l'humour omniprésent, le gentil heros lisse permettant une identification simple, la magie...), son absence presque totale d'enjeu, une ambiance classique sans grandes étincelles, des musiques peu inspirées et une qualité visuelle en perte de vitesse en ont fait un film qu'en tant qu'adulte, je ne m'approprie plus du tout.

La force principale de Merlin l'Enchanteur réside justement -ce que le titre français a bien retranscrit- dans le personnage du vieux magicien et de son acolyte ailé, Archimède. Ces deux personnages, a la fois drôles (apprécions les anachronismes) et tout aussi ronchons l'un que l'autre, emportent facilement l'adhésion. L'un des grands ressorts comiques du film est ainsi de voir les deux êtres se chercher continuellement des noises, donnant des dialogues et des situations savoureuses, pisque le hibou est continuellement sceptique face aux connaissances de son maître qu'il ne cesse de remettre en cause. Cet humour, particulièrement sympathique, cotoie un humour cartoonesque plus enfantin, que les enfants apprécieront. De ce point de vue là, le film est donc une parfaite réussite, le divertissement étant assuré. Notins également la présence de Sucrier, tout aussi inutile que furieusement drôle avec son rôle de jeune petit desobéissant.
Malheureusement, les autres personnages, y compris Moustique/Arthur sont plus anecdotiques, plus lisses, une caractéristique qui peut gêner. Tous les personnages sont donc plutôt éclipsés par l'aura de Merlin, et on peine à comprendre les relations entre les personnages Arthur/Merlin, Archimède/Arthur, Arthur/son père adoptif, et la façon dont elles évoluent.

Le scénario, lui, est bancal, plutôt une suite de scénettes sans fil conducteur, qui peinent bien à se lier entre elles, et dont le message, l'apprentissage dont tirera Arthur de chaque transformation, sont plutôt mal ammenés, puisqu'il n'y a pas de réel rapport entre les transformation et leçon. Si les scénettes des transformations en elles mêmes restent agréables, c'est bien leur rôle dans le récit qui est loin d'être réussi. De plus, les épreuves subies ont un caractèe répétitif ce qui engendre lassitude et ennui. Enfin, je peine à comprendre en quoi le jeune garçon a évolué et en quoi son apprentissage lui a permis d'être roi, puisqu'il n'évolue pas et que la façon dont il le fait est décousue. La fin parait dés lors rapide et peu marquante. Même des scènes à fort potentiel, comme le combat avec Madame Mim (une méchante plus excentrique et fofolle que réellement vilaine), manquent de sel, noyées dans l'humour et l'absence de réelle tension dramatique. En réalité, je pense que ce Disney est sans doute l'un des plus adaptés à un jeune public, qui seront sans doute ravis par la magie omniprésente et le destin final du jeune héros (quel enfant ne voudrait pas être roi ?). Mais il reste un peu trop sans enjeux et sans poésie particulière, pour réellement me plaire.

La qualité d'animation et des décors restent de bonne facture, Disney maitrisant son art, mais le classicisme de ceux ci ne provoquent pas d'émerveillement visuel. On peu noyamment remarquer dans le film une première scène reprise d'un ancien film, signe du début de l'essoufflement de la haute qualité des films Disney en cette décennie des années 1960... La musique, enfin, est totalement passe-partout et sonne même bizarrement parfois, en tout cas en français...

Bref, tout en reconnaissant qu'on peut prendre du plaisir devant un film reposant surtout sur la magie et un humour agreable, je n'ai pas eté enchantée par ce film. Dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 463 fois
6 apprécient

Autres actions de Presci1508 Merlin l'Enchanteur