Mesrine, le commencement !

Avis sur Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort

Avatar hunter008
Critique publiée par le

Casting de rêve , dialogues efficaces, scénario en béton le tout magistralement filmé . On suit le parcours chaotique de Jacques Mesrine , truand médiatique devenu l' ennemi public N°1 . On plonge dans la guerre d' Algérie et les années qui ont suivi l' indépendance . C'est ultra violent mais pas que et c'est dans ces rôles ambivalents qu' excelle Vincent Cassel . Ses partenaires se hissent à la juste hauteur de leur rôle sans en rajouter ce qui rend leur participation remarquable . Gilles Lelouch en bras droit , Gérard Depardieu en parrain sont parfaits tout comme Michel Duchaussoy et Myriam Boyer en grands-parents résignés . Cécile de France, méconnaissable, accompagne ce road trip infernal qui va de France aux Etats-Unis en passant par le Canada et où la violence vient aussi des institutions : police et administration pénitentiaire . Racket , hold-up, enlèvement, chantage , contrat , règlement de compte : tout le panel de la grande délinquance , une immersion dans le '' milieu '' du banditisme ! Bravo au réalisateur, Jean-François Richet !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 14 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de hunter008 Mesrine : 1ère Partie - L'Instinct de mort