👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Miss Daisy et son chauffeur (Titre original : Driving Miss Daisy) est une comédie dramatique américaine, réalisée par Bruce Beresford, sortie en 1989. Le film est l’adaptation d’une pièce de théâtre du même nom écrite en 1987 par Alfred Uhry.

Résumé

En 1948, Daisy Werthan (Jessica Tandy[1]), une maîtresse d’école à la retraite vit dans sa maison d’Atlanta (Georgie) en compagnie de sa cuisinière noire, Idella (Esther Rolle). Après un accident de voiture, son fils Boolie (Dan Aycroyd), directeur d’une usine de coton, lui impose un chauffeur noir, Hoke (Morgan Freeman). La première réaction de Miss Daisy, qui a un fort caractère et des idées bien arrêtées, est de refuser cet arrangement. Mais peu à peu, à son contact, elle finit par accepter sa présence et ils deviennent complices.

A la fin du film, dans une scène particulièrement émouvante, alors que Miss Daisy, âgée de 97 ans et atteinte d’Alzheimer, a dû être placée par son fils dans une maison de retraite, Hoke vient la voir et la nourrit à la cuillère comme on le ferait pour un bébé.

Mon opinion

Je connaissais ce film par ouï-dire mais je ne l’avais jamais vu. J’ai profité de sa diffusion à la télévision sur Chérie 25 pour le regarder.

J'ai lu que certains avaient reproché à ce film d'être raciste. Certes, il se place dans un pays (la Géorgie) et une période où le racisme anti-noir était une véritable institution américaine mais on ne peut lui reprocher de défendre ce type d'idées, bien au contraire ! Le personnage de Miss Daisy , qui a vécu le racisme anti-juif (sa famille est d'origine allemande et on comprend qu'elle a fui le nazisme), elle s'intéresse aux idées de Martin Luther King. Quant à son fils, bien que propriétaire d'une usine textile dans laquelle travaillent aussi bien des blancs que des noirs, c'est lui qui choisit Hoke comme chauffeur pour sa mère et il se conduit toujours avec lui avec le plus grand respect.

C’est un beau film qui, sous forme de comédie, explore les relations difficiles entre communautés noires et blanches mais aussi juives dans un état raciste comme la Géorgie et plus encore, lors d’un déplacement dans l’Etat voisin de l’Alabama, où Hoke subit les vexations gratuites de deux policiers blancs.

Le film se déroule aussi pendant les manifestations pour les droits civiques et Miss Daisy, malgré tous ses préjugés, assiste même à un discours de Martin Luther King dont elle soutient la cause.
Malheureusement, alors que nous sommes en 2020, soit plus de 60 ans après ces évènements, on assiste encore aux Etats-Unis, le racisme est toujours présent dans ce pays avec des événements dramatiques comme la mort récente de George Floyd, étouffé par des policiers blancs, qui ont soulevé une vague d’indignation mondiale contre le racisme et les violences policières.

Dans le même esprit, vous pouvez voir :


  • Des beignets de tomates vertes
    • Green Book : Sur les routes du Sud

    • Loving

    • Selma

    • La couleur des sentiments


[1] Doublée dans la version française par Suzanne Flon.

il y a 2 ans

Miss Daisy et son chauffeur
Boubakar
6

A feelgood movie.

Vainqueur surprise des Oscars 1990, Miss Daisy est le prototype même du feelgood movie que l'on aime voir, car c'est bourré de bons sentiments. Ça commence autour de cette vieille femme, qui, pour...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

Miss Daisy et son chauffeur
Caine78
6

Black and White

Un peu décevant mais néanmoins sympathique. Même si l'ensemble est assez conventionnel et pétri de bons sentiments, on passe un joli moment en regardant cette comédie dramatique assez sensible,...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

Miss Daisy et son chauffeur
DanielOceanAndCo
5

Critique de Miss Daisy et son chauffeur par DanielOceanAndCo

Ouais, "Miss Daisy et son chauffeur" est un film par des vieux pour des vieux avec des vieux, du coup, je me suis bien ennuyé pendant les quarante premières minutes. Mais voilà, il s'est passé ce...

Lire la critique

il y a 6 mois

1 j'aime

Sibyl
Roland_Comte
4
Sibyl

Brouillon et nombriliste

Sibyl (Virginie Efira), psychothérapeute, décide d’arrêter l’exercice de sa profession pour revenir à sa première passion : l'écriture. Néanmoins, alors qu’elle a annoncé à ses patients qu’elle...

Lire la critique

il y a 3 ans

10 j'aime

6

Et au milieu coule une rivière
Roland_Comte
9

Ne croyez pas qu'un film sur la pêche à la mouche soit forcément ennuyeux;

L'action se déroule dans le Montana, au début du XXème siècle. Le film est fidèle au livre, en grande partie autobiographique, de Norman Maclean : nés dans une famille presbytérienne du Montana, deux...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime

Les Enfants de Timpelbach
Roland_Comte
8

Critique de Les Enfants de Timpelbach par Roland Comte

Les critiques des revues ou des sites spécialisés sur le cinéma n’ont généralement pas épargné ce film, sans doute trop atypique pour eux, mais cela ne saurait me surprendre tant ils adorent pouvoir...

Lire la critique

il y a 7 ans

7 j'aime