Fin d'une époque pour l'agent Hunt

Avis sur Mission : Impossible III

Avatar Neo Cosmic M
Critique publiée par le

La saga Mission : Impossible est une saga télé culte de chez culte reconnaissable à ... çà (cliquez sur le ça). Bref une saga d'espionnage rivalisant avec l'agent 007 en chef. Après un premier film par Brian De Palma et une version super décevante par John Woo (qui a quitté Hollywood après ça), Mission : Impossible III débarque avec un nouveau réalisateur qui fait parti maintenant des grands J.J. Abrams ! Alors, le baptême du feu du réalisateur des séries Alias, Félicity et Lost a-til été satisfaisant ? A moitié ouais. Mais le film reste sympathique.

Une réalisation classe mais sans plus malgré quelques effets

Ce film est sympathique mais manque de tonus. Et c'est dommage. La réalisation n'est pas mal mais on sent trop que J.J Abrams vient de la télévision. A l'inverse de Joss Whedon qui a une réalisation assez cinématographique même dans ses séries ; là c'est littéralement une réalisation d'une série télé, malgré de bonnes idées de mises en scène. Le fait que le film soit un flash-back permet de mieux comprendre les enjeux de la mission mais globalement, il y a des scènes trop grosses et l'ensemble manque globalement d'énergie, sauf à la fin. Cela vient du faite que James Bond, malgré le déclin qu'il était en train de subir était plus créatif (en plus de la résurrection Casino Royale sortie la même année) et que des films tels que Ocean's Eleven était passé par là. Ici, on a une réalisation très basique dans son ensemble. Ceci dit, il y a quand même un effort de fait sur les clair-obscurs de certains plans. Bref, une réalisation avec de bonnes idées malgré le coté télévisuel.

Ethan, Owen et les autres

Au niveau des personnages, on retrouve Ethan Hunt (alias Tom Cruise) qui est pour le coup l'archétype du héro lambda, le super agent entraîné qui veut se ranger. Et qui au final mais sa famille en danger. Tom Cruise est excellent comme a son habitude mais son personnage manque de charisme comparé à ces rôles précédents malgré quelques bonnes scènes d'actions et de travestissement.

Owen Davian (Philip Seymour Hoffman) est une bonne menace crédible en plus d'être une cible. Il est assez classe comme méchant et vraiment sadique. Une bonne surprise.

Sinon le reste est assez secondaire à la narration, mais on retrouve certains personnages des autres volet comme Benji Dunn (Simon Pegg). Il n'est pas très exploité comme personnage mais quand même apporte son aide comme conseillé technique.

Pareil pour Luther Stickell (Ving Rhames) qui n'est pas très exploité ou Théodore Brassel (Laurence Fishburne). Mais pour cela il y a une raison assez fondamental, il s'agit d'un flash-back du point Ethan Hunt. Le problème est qu'il ne diffère pas du traitement du personnage dans les précédents volets, lesquels étaient aussi de son point de vue. Donc lorsqu'il y a des scènes où il n'intervient pas, ça fait tâche niveau réalisme.

Une histoire simple et automatique

Et c'est le gros problème du film. Loin d'être mauvaise, l'histoire est quand même toute simpliste et automatique. Le coté flash-back fait qu'elle nous réserve peu de surprises et est très prévisible au final. Tout l'ensemble forme quelque chose de correcte mais de paradoxalement plat. En d'autres terme le film fait plus épisode de série télévision que film. Et cela, là aussi je le comprends. Il reste meilleur que le précédent film cliché à outrance mais à cause des concurrents (tel que Casino Royale qui a dépoussiéré 007), il devient film qui manque d'ambition malgré quelques trouvailles. Cependant, le dernier acte se révèle un peu intéressant et la conclusion est presque une mise en abîme de la saga, comme si après ce film elle n'avait plus rien à raconter et c'est ce qui s'est paradoxalement passé.

Dernier film de l'agent Hunt...avant la résurrection de Tom Cruise

Ce film n'est pas mal mais n'est pas excellent non plus. Il est très simpliste et plat malgré les scènes d'actions. Il aurait pu être un bon divertissement. Seulement voilà; réalisé par J.J Abrams qui venait de sortir de la télévision, son style bien que correcte faisait pâle figure face à Casino Royal sortie la même année et les Ocean's bien plus libérés. Sa sortie fut aussi handicapé par la mauvaise notoriété qu'avait Tom Cruise à cette époque. Ceci dit, les 2 hommes se sont refaits une santé en enchaînant les succès. Tom Cruise est redevenu bankable grâce à son interprétation vraiment surprenante du cultissime Less Grossman de Tropic Thunder et de son rôle dans le biopic historique Walkyrie. J.J Abrams a aussi été adoubé grâce au génial préquel Star Trek et au plutôt sympathique Super 8. Quant à la saga, elle a aussi repris des couleurs avec Mission Impossible : Protocole fantôme de Brad Bird qui a l'instar d'un Fast and Furious 4, a su se réinventer et à mettre en avant l'équipe de Mission Impossible en plus de l'Agent Hunt. Bref, ce film a été la fin d'une époque et le début d'une nouvelle ère.

Version fun de ma critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 235 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Neo Cosmic M a ajouté ce film à 9 listes Mission : Impossible III

Autres actions de Neo Cosmic M Mission : Impossible III