L'homme sans âge

Avis sur Mission : Impossible - Rogue Nation

Avatar Docteur_Jivago
Critique publiée par le

Décidément je ne m'en lasse pas, la saga Mission : Impossible a toujours su me plaire et me divertir, et ce n'est pas ce cinquième volet qui va contredire cela. Après Brad Bird, c'est au tour de Christopher McQuarrie, scénariste du précédent opus (et d'Usual Suspect ainsi que réalisateur du réussi Jack Reacher), d'assurer une longue vie à Ethan Hunt.

Voyage aux quatre coins du monde, actions, quelques touches d'humours, des terroristes aux ambitions mondiales ou encore aventures, Rogue Nation ne déroge pas à la règle et McQuarrie s'approprie les codes de la franchise en se montrant inspiré et surtout efficace derrière la caméra. La force de cet opus se trouve dans la façon dont il va plus se concentrer sur l'espionnage et les jeux de dupes que sur l'action en elle-même où l'on va se retrouver dans la même position que Hunt, c'est-à-dire face à de puissants méchants, dans l'ambiguïté et ne pouvant plus faire confiance à quiconque, ou presque, notamment dans son propre camp.

Comme dans le précédent opus, tout n'est pas sur Hunt et McQuarrie donne de l'importance à quelques autres personnages, notamment féminins. Le méchant est réussi, assez glacial et manipulateur mais c'est vraiment sur la notion de groupe que s'attarde McQuarrie, dans lequel on retrouve notamment un Simon Pegg dont l'humour fait toujours mouche. Il trouve toujours le bon équilibre entre les différents tons, tandis que l'atmosphère mise en place est prenante et accentue l'ambiguïté sur les enjeux et personnages.

L'une des forces de Rogue Nation se trouve clairement dans la mise en scène où McQuarrie instaure tension et puissance dans les moments propices, à l'image de la séquence "hitchcockienne" de l'opéra ou autres scènes d'actions, combats ou courses-poursuites régulièrement bien filmés. L'excès constant auquel cette saga nous a habitué est, à nouveau, bien géré, se révélant même assez fun lors de certains moments et sans tomber dans le pastiche ou la lourdeur. Tom Cruise est toujours impeccable dans ce genre de rôle qu'il connaît par coeur, il ne vieillit pas, et ne lasse pas, bien au contraire tandis que face à lui, Rebecca Ferguson, Simon Pegg voire Jeremy Renner et Alec Baldwin se montrent à la hauteur.

Parvenant à reprendre le flambeau de De Palma, John Woo, Abrams et Brad Bird, McQuarrie s’approprie bien des codes de la saga pour faire de Rogue Nation une remarquable réussite, proposant ainsi un cocktail oscillant entre espionnage, action et quelques touches d'humour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 521 fois
36 apprécient · 2 n'apprécient pas

Docteur_Jivago a ajouté ce film à 5 listes Mission : Impossible - Rogue Nation

Autres actions de Docteur_Jivago Mission : Impossible - Rogue Nation