Lui moche mais gentil

Avis sur Moi, moche et méchant 2

Avatar Christophe Vernay
Critique publiée par le

Suite aux événements du 1er film Gru a abandonné définitivement toute volonté de devenir maître du monde pour être l'heureux papa de 3 orphelines et monter une entreprise honnête avec ses Minions pour employés.
Ses 3 filles voudraient bien que leur papa adoptif mette fin à son célibat et se trouve une gentille femme qui deviendrait ensuite une gentille maman adoptive, ce à quoi Gru ne se sent pas prêt.
La plus âgée commence également à avoir ses premiers élans amoureux auxquels Gru veut mettre fin.
Pendant ce temps un nouveau méchant dérobe à laboratoire top secret dans lequel est développé un produit top secret qui entre de mauvaises mains pourrait semer des emmerdements.
Une agence top secrète est chargée de retrouver ce méchant et de le mettre hors d'état de nuire. Cette dernière dépêche Lucy, son nouvel agent, pour convaincre Gru, spécialiste en méchant puisqu'il en fut un, de les aider dans cette tache.

Moi Moche et Méchant premier du nom avaient été un gros carton surprise et a assis la notoriété du studio franco américain Illumination Entertainment.
Après un Lorax plutôt moyen les dirigeant d’illumination ont décidé de donner une suite à leur personnage fétiche.
Le film conduit beaucoup de séquence drôles, en particuliers celles avec les Minions. Ces derniers deviennent mêmes les véritables héros du film.
Ce dernier s'égare dans beaucoup trop de sous intrigue entre:
-Les files de Gru qui veulent caser leur papa
-Gru qui veut freiner les élans amoureux de sa fille aînée
-La relation entre Lucy et Gru
-Le méchant aspirant maître du monde
-Les conneries de Minions.
Tout ça donne l'impression d'une succession de gags mis l'un derrières l'autre et reliés par un mince fil rouge.
Mais bon le tout est quand même drôle et sympathique et le doublage français est bien fait. Alors pourquoi se priver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 253 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Christophe Vernay Moi, moche et méchant 2