Avis sur

Mon beau-père et nous par l'homme grenouille

Avatar l'homme grenouille
Critique publiée par le

L'épisode de trop manifestement... Grand fan de "Mon beau-père et moi" et grand satisfait de sa suite "Mon père, mes parents et moi", je suis par contre resté de marbre devant ce troisième opus qu’est "Mon beau-père et nous". Pas un seul rire décroché du spectacle... et pourtant ce n'est pas faute d'aimer les cabotinages de Stiller et de De Niro. La raison ? Elle semble simple : la pauvreté des idées. Face au manque de contenu, ce film ventile comme il peut les « bonnes idées » sur l'ensemble de ses deux heures... Et encore ! C'est peu dire que ces idées sentent le réchauffé. Ce petit peu ne suffisant clairement pas, le reste est clairement comblé par un humour de secours à deux sous, ce qui flingue totalement le rythme de la comédie et surtout la noie dans une banalité totalement indigeste. Du coup, ce qui pouvait passer dans les premiers épisodes (parce qu'il était justement tourné en dérision) devient totalement insupportable ici : c'est ce classicisme de la comédie familiale très guimauve avec ses bonnes vieilles valeurs. A croire que Paul Weitz, le nouveau réalisateur à qui Jay Roach a passé la main, est totalement passé à côté de ce qui faisait le succès des deux précédents films. Mollasson et inutile, ces "Little Fockers" méritent donc incontestablement le dédain de Noël...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 114 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de l'homme grenouille Mon beau-père et nous