... et pourtant je suis Quelqu'Un.

Avis sur Mon nom est Personne

Avatar Taurusel
Critique publiée par le

Fui Fui, Fui Fui, Fui Fui Fui Fui Fui,
Fui Fui Fui, Fui Fui Fui Fui Fui Fui Fui,
Fui Fui Fui, Fui Fui Fui Fui Fui Fui,
Fui Fui, Fui Fui Fui, Fui Fui Fui, Fui Fui Fui...
[SIFFLEMENTS]

Mais quel coup de coeur que ce film ! Attention, il ne faut pas voir Mon Nom Est Personne avec un esprit fermé, donc pas de premier degré ici ! Sous couvert d'une comédie enfantine se dissimule un film profond et mélancolique. La classe, la solitude, la reconnaissance, l'ironie et la bonne débilité.

La classe. Oui, car avec un Henry Fonda charismatique au possible et forçant le respect, on découvre un Terrence Hill attachant et captivant en grattant sous ses frasques. Les musiques ont la part belle ici et nous plongent au coeur de l'univers dans lequel a souhaité nous attirer le réalisateur. On s'y noie, et le pire, c'est qu'on aime ça !

La solitude. En apparence évidente mais finalement bien dissimulée, la solitude remplit de compagnie ce film... Terence Hill nous montre que solitaire peut parfois rimer avec sociable, lorsqu'on est Personne, tandis que Henry Fonda nous prouve que l'adulation peut conduire à l'isolement le plus déprimant. Jack Beauregard (Fonda), le brun, ce héros reconnu et dangereux dont personne n'ose s'approcher, et qui a depuis longtemps entamé la courbe descendante de sa vie, et Personne (Hill), le blond, héros aussi méconnu que Beauregard est admiré (autant par Personne que par tout le monde), mais tout aussi dangereux, et qui est, contrairement à son idole, en pleine phase montante de son existence.

La reconnaissance. Entre Personne qui cherche à devenir Quelqu'un tout en demeurant personne, et Beauregard qui est déjà Quelqu'un mais qui, en son for intérieur, rêve d'être plus que Quelqu'un, c'est-à-dire une Légende, les antagonismes et les réflexions paradoxales peuvent aisément s'affronter si l'on parvient à être imaginatif et "open-mind". Quelle importance revêt la reconnaissance pour chacun ? Quelle place celle-ci tient-elle vraiment au cours d'une vie ? Est-ce vouloir trop que de rêver plus ?

L'ironie et la bonne débilité. Un grand nombre de situations ne peuvent être considérées au premier degré. L'ironie est omniprésente, certaines scènes "d'action" sont tellement grotesques qu'on en rigole comme un enfant, et pourtant, à mon sens, Mon Nom Est Personne poursuit incessamment un fil conducteur sérieux et profond, tout en l'abreuvant de légèretés qui se fondent parfaitement dans l'histoire qui nous est contée.

Car Mon Nom Est Personne est bien une histoire. Une histoire belle, profonde, triste, plaisante, attachante et parfois drôle. Un pur moment de détente dont je ne me lasserai jamais.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2385 fois
65 apprécient · 3 n'apprécient pas

Taurusel a ajouté ce film à 9 listes Mon nom est Personne

Autres actions de Taurusel Mon nom est Personne